IBM annonce une percée dans les super-ordinateurs

vendredi 7 décembre 2007 19h36
 

par Georgina Prodhan

FRANCFORT (Reuters) - IBM annonce avoir réussi à convertir les signaux électriques en impulsions lumineuses, ce qui, à terme, pourrait permettre de proposer des super-ordinateurs (ou supercalculateurs), aujourd'hui d'énormes machines, sur un seul microprocesseur.

Dans un article publié jeudi dans la revue Optics Express, IBM explique avoir fabriqué des modulateurs électro-optiques qui sont de cent à mille fois plus petits que des modulateurs photoniques en silicone et assez petits pour être installés sur un microprocesseur.

En connectant des coeurs sur un micro-processeur par la lumière plutôt que par des câbles, les problèmes liés à l'énergie consommée et à la chaleur générée par des puces à coeurs multiples pourraient être évités, permettant des pas de géant dans la capacité de calcul informatique.

IBM estime avoir franchi une "étape importante" dans la recherche visant à relier des centaines ou des milliers de coeurs sur un petit processeur. A titre d'exemple, la console de jeu PlayStation 3 de Sony est alimentée par neuf coeurs installés sur des puces sophistiquées.

"Comme les réseaux de fibres optiques qui ont permis une expansion rapide d'internet en permettant aux utilisateurs d'échanger d'énormes quantités de données, la technologie d'IBM apportera des capacités similaires sur un microprocesseur d'ordinateur", a déclaré Will Green, le scientifique d'IBM qui a conduit ce projet.

Il a expliqué que l'utilisation de la lumière pour transférer des informations entre les coeurs pourrait être cent fois plus rapide et utiliser dix fois moins d'énergie que l'utilisation de câbles.

Green a déclaré à Reuters qu'IBM avait utilisé des procédés et outils industriels standards pour fabriquer les petits modulateurs électro-optiques Mach-Zehnder en silicone.

DÉFIS À VENIR   Suite...