29 février 2008 / 06:56 / dans 10 ans

L'UE donne son feu vert au rachat de Packard Bell par Acer

<p>Le ta&iuml;wanais Acer, troisi&egrave;me fabricant mondial de PC, a obtenu le feu vert de l'Union europ&eacute;enne pour racheter son concurrent europ&eacute;en Packard Bell, bas&eacute; &agrave; Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Pichi Chuang</p>

BRUXELLES (Reuters) - Le taiwanais Acer, troisième fabricant mondial de PC, a obtenu le feu vert de l‘Union européenne pour racheter son concurrent européen Packard Bell, basé à Paris.

“Le marché devrait rester compétitif après cette fusion dans tous les segments du secteur des PC, avec d‘autres fournisseurs établis tels que Hewlett-Packard, Dell, Fujitsu-Siemens, Toshiba, Sony et Lenovo”, a estimé la Commission européenne dans un communiqué.

Acer avait grillé la politesse à son grand rival chinois Lenovo, basé à Hong Kong, en annonçant l‘an dernier qu‘il voulait racheter Packard Bell.

En octobre, Acer a acheté son concurrent américain Gateway pour 710 millions de dollars pour renforcer sa position en Amérique du Nord. Cette acquisition a permis au taiwanais de surpasser Lenovo pour se hisser au troisième rang mondial.

David Lawsky, version française Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below