Le rachat de Yahoo par Microsoft nuirait à internet, dit Google

lundi 17 mars 2008 10h45
 

PEKIN (Reuters) - Google a indiqué être préoccupé par la liberté de flux sur internet si Microsoft parvenait finalement à racheter Yahoo.

Microsoft a formulé une offre de rachat sur Yahoo le 1er février dernier pour 44,6 milliards de dollars (30 milliards d'euros), mais le conseil d'administration du portail internet l'a rejetée, estimant qu'elle était sous-évaluée.

"Une acquisition de Yahoo par Microsoft nous préoccupe", a déclaré aux journalistes le directeur général de Google Eric Schmidt.

"Nous espérons que tout mouvement en ce sens respectera le caractère ouvert d'internet, mais j'en doute", a-t-il ajouté.

Schmidt a soutenu ces affirmations en faisant allusion à l'histoire de Microsoft et aux "choses qu'il a faites dans le passé et qui ont été si dures pour tout le monde", sans préciser plus sa pensée.

L'année dernière la justice européenne avait confirmé les sanctions très lourdes décidées à l'encontre de la firme de Redmond par la Commission européenne pour pratiques anti-concurrentielles. Microsoft avait alors été condamné à s'acquitter d'une amende de 497 millions d'euros.

"Nous sommes préoccupés par des mesures que pourrait prendre Microsoft et qui pourraient être négatives pour internet", a renchéri Schmidt.

Le directeur général de Microsoft Steve Ballmer a promis au début du mois que le géant du logiciel gagnerait des parts de marché face à Google sur la publicité en ligne et la recherche sur le web.

Kirby Chien, version française Julien Toyer

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;rale de Google Eric Schmidt a indiqu&eacute; &ecirc;tre pr&eacute;occup&eacute; par la libert&eacute; de flux sur internet si Microsoft parvenait finalement &agrave; racheter Yahoo. /Photo prise le 17 mars 2008/REUTERS/Grace Liang</p>