Sony et Sharp créent une coentreprise dans les grands écrans LCD

mardi 26 février 2008 12h35
 

par Kiyoshi Takenaka

TOKYO (Reuters) - Sony et Sharp, respectivement le deuxième et le troisième fabricant mondial d'écrans LCD, ont annoncé la création d'une coentreprise dédiée à la fabrication et la vente de grands panneaux LCD.

Sharp va ainsi transformer la nouvelle usine LCD (écrans à cristaux liquides) de 380 milliards de yens (2,38 milliards d'euros), qui devrait entrer en fonctionnement d'ici mars 2010, en entité commune avec Sony.

Ce dernier aura une participation de 34% dans cette coentreprise et Sharp une part de 66%.

Cet accord est le dernier épisode en date d'un mouvement de réorganisation du secteur au Japon, chaque fabricant essayant à la fois de limiter ses investissement et de s'assurer des volumes de production suffisants dans un contexte de baisse de prix.

En plus des panneaux LCD, la coentreprise produira aussi des modules LCD qui sont des panneaux d'affichage munis de composants comme des unités de rétroéclairage ou des chips de pilote LCD.

Selon Sharp, la nouvelle usine utilisera le substrat de verre dixième génération dont le rendement est plus important que les générations précédentes.

"Pour Sharp, c'est une étape importante puisqu'un acheteur important maintiendra en activité l'usine de 10ème génération. Pour Sony, c'est un prolongement de ce qu'elle fait déjà avec Samsung", a dit Kazuharu Miura, analyste chez Daiwa Institute of Research.

"Sony avait besoin d'une source supplémentaire de panneaux car la taille du marché d'écrans LCD croît plus vite que ce qui était attendu. Comme Sony élargit sa production de téléviseurs, il est naturel de chercher à diversifier les sources de panneaux", a déclaré Park Hyun, analyste chez Prudential Investment & Securities.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident de Sony Ryoji Chubachi (&agrave; gauche) et celui de Sharp Mikio Katayama, lors de l'annonce &agrave; la presse de la cr&eacute;ation d'une coentreprise d&eacute;di&eacute;e &agrave; la fabrication et la vente de grands panneaux LCD. /Photo prise le 26 f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Yuriko Nakao</p>