Sega se sent pousser des ailes avec "Mario & Sonic"

mercredi 5 mars 2008 23h23
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Sega a déjà vendu cinq millions d'exemplaires de son jeu "Mario & Sonic aux Jeux olympiques", dépassant largement ses attentes et lui laissant espérer pouvoir conquérir des parts de marché tout en restant indépendant.

"Je ne pense pas que dans nos rêves les plus fous nous ayons pensé que nous vendrions cinq millions de copies en à peine trois mois", a dit à Reuters Simon Jeffery, le président pour les Etats-Unis de l'éditeur de jeux vidéos.

"Nous montons joliment dans les classements des ventes mais nous sommes aussi attentifs à ce qui se passe à l'autre bout du marché, notamment en terme de fusions et acquisitions", a-t-il ajouté.

En février, le géant du secteur Electronic Arts a lancé une offre d'environ 1,9 milliard de dollars sur Take-Two. De son côté, Activision est en cours de fusion avec la branche de jeux du groupe français Vivendi.

"Ce n'est pas un terrain sur lequel nous jouons à l'heure actuelle", a affirmé Jeffery. "Nous n'avons aucun intérêt à nous faire racheter et nous sommes très contents de notre situation présente".

Sega est le sixième éditeur de jeux aux Etats-Unis en terme de chiffre d'affaires, selon le cabinet d'analyse NPD.

"Il y a suffisamment de place pour que de petites compagnies aient du succès et fassent des bénéfices sur ce marché. Il n'est pas nécessaire d'être numéro un ou numéro deux. Vous pouvez être numéro six et être très heureux", a-t-il expliqué.

Le jeu "Mario & Sonic aux Jeux olympiques", qui met aux prises le hérisson bleu de Sega et le célèbre plombier italien de Nintendo dans des épreuves olympiques, a été lancé dans un premier temps par Nintendo sur sa console Wii. Il a ensuite été commercialisé en janvier dans sa version pour la console portable DS.

Les fortes ventes qu'il a enregistrées en font l'un des jeux non développé par Nintendo ayant connu le plus de succès sur la Wii.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident de la branche am&eacute;ricaine de Sega, Simon Jeffery. L'&eacute;diteur de jeux vido&eacute;s a d&eacute;j&agrave; vendu cinq millions d'exemplaires de "Mario &amp; Sonic aux Jeux olympiques", d&eacute;passant largement ses attentes et lui laissant esp&eacute;rer pouvoir conqu&eacute;rir des parts de march&eacute; tout en restant ind&eacute;pendant. /Photo d'archives/REUTERS/Chris Pizzello</p>