Hausse de la publicité sur mobile, les utilisateurs rappellent

mercredi 5 mars 2008 18h53
 

NEW YORK (Reuters) - Quelque 23% des utilisateurs de téléphones mobiles aux Etats-Unis ont consulté un message publicitaire sur leur combiné au cours des trente derniers jours et environ la moitié d'entre eux ont répondu, selon une étude du cabinet Nielsen.

Le nombre d'utilisateurs qui ont rappelé en découvrant une publicité sur leur mobile a augmenté de 38% au cours du quatrième trimestre, à 58 millions, contre 42 millions au deuxième trimestre, selon les chiffres de l'étude publiée mardi et qui portait 22.000 utilisateurs actifs de services de données sur mobile.

Les opérateurs comme AT&T et Sprint Nextel cherchent depuis longtemps à augmenter leur chiffre d'affaires en développant la publicité sur mobile mais ils ont pris garde de se lancer sur ce marché en douceur plutôt qu'en bombardant leurs clients de messages.

Cependant, selon Nielsen, environ un tiers des personnes qui font usage de services de données tels que la messagerie texte ou la navigation sur internet sont ouverts à la publicité si cela fait baisser leur facture.

Virgin Mobile USA propose déjà des réductions sur les appels contre la visualisation de messages publicitaires.

Quelque 13% des personnes ayant participé à l'étude se sont déclarées ouvertes à la publicité si cela permet d'améliorer les contenus disponibles, alors que 14% ont dit ne pas être contre de tels messages publicitaires tant que ceux-ci répondent à leurs centres d'intérêt.

L'étude de Nielsen montre également que les adolescents de 13 à 17 ans sont les plus enclins à rappeler lorsqu'ils visualisent une publicité.

Sinead Carew, version française Julien Toyer

 
<p>Quelque 23% des utilisateurs de t&eacute;l&eacute;phones mobiles aux Etats-Unis ont consult&eacute; un message publicitaire sur leur combin&eacute; au cours des trente derniers jours et environ la moiti&eacute; d'entre eux ont r&eacute;pondu, selon une &eacute;tude du cabinet Nielsen. /Photo prise le 11 f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Albert Gea</p>