Chute moins marquée que prévu du bénéfice trimestriel de Toshiba

vendredi 25 avril 2008 11h24
 

TOKYO (Reuters) - Le groupe d'électronique japonais Toshiba annonce une chute moins marquée que prévu de 95% de son bénéfice trimestriel, sous le coup de l'effondrement du prix des mémoires flash, tout en disant prévoir des résultats inchangés pour l'année qui vient de commencer.

Le deuxième fabricant mondial de mémoires flash NAND, surtout utilisées dans les téléphones mobiles et les appareils photo numériques, s'est engagé à construire deux nouvelles usines dédiées à ce type de produits au Japon, malgré cette évolution défavorable en matière de prix.

Toshiba a dit anticiper une chute de 40% à 50% du prix des mémoires NAND cette année, après un recul de 50% enregistré l'an dernier.

Toshiba, qui doit intégrer les coûts d'une bataille perdue pour imposer une norme dans les lecteurs DVD haute définition, a dit anticiper un bénéfice net de 130 milliards de yens (1,25 milliard de dollars) cette année, niveau peu changé par rapport à celui de l'exercice 2007-2008.

Sur le dernier trimestre de cet exercice, la période janvier-mars 2008, le bénéfice net de Toshiba, qui fabrique également des réfrigérateurs et des centrales nucléaires, est tombé à 1,25 milliard de yens contre 26,17 milliards un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Reuters avaient anticipé une perte nette de 770 millions de yens sur ce trimestre.

Le titre Toshiba, qui a publié ses résultats après la clôture de la Bourse de Tokyo, a terminé en baisse de 2% vendredi alors que l'indice Nikkei a enregistré une hausse de 2,4%.

Au cours du premier trimestre de l'année calendaire, la valeur a accusé un repli de 20% contre un recul de 18% pour l'indice phare de la place financière japonaise.

Mayumi Negishi, version française Benoit Van Overstraeten

 
<p>Le groupe d'&eacute;lectronique japonais Toshiba annonce une chute moins marqu&eacute;e que pr&eacute;vu de 95% de son b&eacute;n&eacute;fice trimestriel, sous le coup de l'effondrement du prix des m&eacute;moires flash, tout en disant pr&eacute;voir des r&eacute;sultats inchang&eacute;s pour l'ann&eacute;e qui vient de commencer. /Photo prise le 25 avril 2008/REUTERS/Yuriko Nakao</p>