Orange veut investir sur les marchés émergents

samedi 5 avril 2008 10h02
 

NEW YORK (Reuters) - Orange, la filiale de téléphonie mobile de France Télécom, est à la recherche d'acquisitions pour se développer en Afrique, dans la région du Golfe et en Asie, et espère faire avancer cette année ses projets de développement au Vietnam, a déclaré vendredi son responsable pour les activités internationales, Olaf Swantee.

Confronté à un ralentissement de la croissance sur ses marchés européens bien établis, Orange veut investir dans les marchés émergents, au Vietnam, mais aussi en Algérie, deux pays qui ont des projets de privatisation dans le domaine des télécoms.

Mais alors que les progrès en Algérie ont été beaucoup plus lents que prévu, les négociations semblent mieux se passer au Vietnam. Olaf Swantee s'est montré très optimiste concernant le projet du gouvernement communiste de privatiser environ 20% de MobiFone, le deuxième opérateur mobile du pays.

"Nous pensons avoir une très bonne chance d'obtenir cette opportunité", a déclaré Olaf Swantee, qui est le vice-président exécutif d'Orange pour les affaires mondiales.

Le britannique Vodafone est également sur les rangs.

Numéro six mondial de la téléphonie mobile, Orange revendique 110 millions d'abonnés mobiles dans 27 pays dont l'Egypte, le Kenya, le Mali et la République dominicaine.

Sinead Carew, version française Danielle Rouquié

 
<p>Orange, la filiale de t&eacute;l&eacute;phonie mobile de France T&eacute;l&eacute;com, est &agrave; la recherche d'acquisitions pour se d&eacute;velopper en Afrique, dans la r&eacute;gion du Golfe et en Asie, et esp&egrave;re faire avancer cette ann&eacute;e ses projets de d&eacute;veloppement au Vietnam, a d&eacute;clar&eacute; vendredi son responsable pour les activit&eacute;s internationales, Olaf Swantee. /Photo prise le 4 avril 2008/REUTERS/Shannon Stapleton</p>