28 avril 2008 / 06:51 / il y a 9 ans

Résultats trimestriels meilleurs que prévu pour Ericsson

<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral d'Ericsson, Carl-Henric Svanberg. L'&eacute;quipementier t&eacute;l&eacute;coms su&eacute;dois a fait &eacute;tat d'un b&eacute;n&eacute;fice op&eacute;rationnel meilleur que pr&eacute;vu au premier trimestre 2008, &agrave; 4,3 milliards de couronnes su&eacute;doises. /Photo prise le 9 avril 2008/REUTERS/Fredrik Persson/Scanpix</p>

STOCKHOLM (Reuters) - L’équipementier télécoms suédois Ericsson fait état d‘un bénéfice opérationnel meilleur que prévu au premier trimestre 2008 et répète qu‘il prévoit un marché des infrastructures mobiles “atone” en 2008, ce qui n‘a pas empêché la Bourse de se jeter sur le titre qui progresse de plus de 25% en fin de matinée.

* RÉSULTATS.

Bénéfice d‘exploitation: 4,3 milliards de couronnes suédoises (461 millions d‘euros environ) au premier trimestre (Les 28 analystes interrogés par Reuters tablaient sur 3,7 milliards de couronnes).

Ce résultat montre un net recul comparé aux résultats enregistrés au quatrième trimestre de l‘année dernière (7,6 milliards de couronnes) et par rapport au trimestre identique de l‘exercice précédent (8,2 milliards de couronnes).

La marge opérationnelle est ressortie à 9,7% contre une anticipation moyenne de 8,8%.

Le groupe annonce que ses ventes dans son secteur clé, les réseaux, ont atteint 30 milliards de couronnes, soit une hausse de 2% par rapport au trimestre identique de l‘exercice précédent, dépassant les prévisions qui tablaient sur 28,1 milliards de couronnes.

Le chiffre d‘affaires des services aux professionnels a gagné 20% à 10,3 milliards de couronnes, tandis que les ventes multimédia se sont accrues de 16% à 3,9 milliards d‘euros.

* DÉCLARATION.

“Notre activité s‘est bien développée durant ce trimestre, surtout si l‘on observe l‘environnement actuel du marché et la chute du dollar. Nous estimons que le plus prudent serait de tabler sur un marché des infrastructures mobiles ”atone“ en 2008”, a commenté Carl-Henric Svanberg, directeur général d‘Ericsson.

* CONTEXTE.

Ericsson a annoncé en octobre un effondrement de ses bénéfices et a entamé au mois de février un vaste plan de réductions des coûts sur la base de 4 milliards de couronnes économisés chaque année.

Le groupe prévoit de supprimer 1.000 emplois en Suède et environ 4.000 à l’échelle mondiale.

* RÉACTIONS.

“C‘est un très bon trimestre. La marge brute, en particulier, est bien meilleure que je ce qu‘avais prévu. Même dans cet environnement difficile pour les ventes de réseaux, les chiffres sont plutôt bons” juge Hannu Rauhala de chez Pohjola.

“Ericsson a un bon portefeuille de produits, ils ont un éventail plus large en réseaux fixes et les produits sont assez bons. Je pense que lorsqu‘ils auront ajusté leurs coûts structurels, ils auront une base appréciable pour dégager davantage de profits dans l‘année à venir.”

* BOURSE.

Le marché se félicite de ces résultats et propulsait vendredi à 9h19 GMT le titre Ericsson à 15,54 couronnes, en hausse de 25,08%.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below