France Télécom dément toute nouvelle réduction d'effectif

lundi 3 mars 2008 16h51
 

PARIS (Reuters) - France Télécom dément tout projet de nouvelles suppressions d'emplois cette année comme l'écrit cette semaine la Lettre de l'Expansion.

"Aucun plan supplémentaire de suppressions d'emplois n'est prévu d'ici fin 2008", a déclaré une porte-parole de l'opérateurs télécoms. L'hebdomadaire écrit lundi que Didier Lombard, le P-DG du groupe, avait annoncé en interne un nouveau train de réductions d'effectifs.

Selon des rumeurs circulant à l'intérieur de l'entreprise, les nouvelles réductifs d'effectifs pourraient atteindre 18.000 emplois à partir de la fin de l'année, a déclaré à Reuters une source syndicale. Elle a toutefois précisé n'avoir été informée d'aucun plan en ce sens alors que des négociations sur l'emploi ont démarré depuis 15 jours avec la direction.

L'opérateur télécoms mène actuellement en oeuvre un plan de 16.000 suppressions nettes d'emplois en France sur la période 2006-2008 - 22.000 départs compensés par 6.000 recrutements - auxquelles s'ajoutent un millier de postes éliminés à l'étranger.

France Télécom avait précisé le 6 février, lors de la publication de ses résultats annuels, avoir réalisé les trois quarts de son objectif de réductions d'effectifs pour 2006-2008 en France.

Le groupe employait 187.331 personnes dans le monde fin 2007 contre 192.024 un an plus tôt.

L'action gagne 0,31% à 22,35 euros vers 16h30 alors que le CAC 40 perd 0,80%.

Cyril Altmeyer

 
<p>France T&eacute;l&eacute;com d&eacute;ment tout projet de nouvelles suppressions d'emplois cette ann&eacute;e comme l'&eacute;crit cette semaine la Lettre de l'Expansion. /Photo prise le 6 f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>