Mise en garde du gouvernement sur les portables pour enfants

mercredi 2 janvier 2008 19h06
 

PARIS (Reuters) - Une mise en garde concernant les possibles risques pour la santé d'un usage excessif des téléphones portables, notamment pour les enfants, a été lancée mercredi par le ministère de la Santé, juste après les ventes massives de ces objets à Noël.

"L'hypothèse d'un risque ne pouvant pas être complètement exclue, une approche de précaution est justifiée. Aussi, le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports invite-t-il les familles et les parents à la prudence et au bon usage dans leurs achats et l'utilisation de tels dispositifs", dit le ministère dans un communiqué.

C'est la première fois que le gouvernement français lance un tel avertissement, même s'il est assorti de fortes précautions. La France compte 53 millions d'utilisateurs de portables, soit un taux d'équipement de 84%, selon les autorités de régulation des télécommunications.

Le ministère rappelle que si les études françaises et internationales établissent qu'aucune preuve scientifique ne permet de démontrer que les portables présentent un risque "notable" pour la santé, certaines d'entre elles font état d'un risque faible d'effet sanitaire dans certaines conditions.

Depuis quelques années, sont commercialisés des téléphones mobiles destinés à des enfants de quatre à huit ans, qui ne comportent que quelques numéros pré-mémorisés et servent en principe aux parents à rester en contact en permanence avec eux.

En 2005, à la suite de campagne d'associations, Carrefour, numéro un européen de la distribution et le BHV avaient retiré ces téléphones de la vente.

Selon le ministère français, le seul risque avéré découle d'un effet thermique en cas d'utilisation prolongée, avec pour conséquences possibles des brûlures. D'autres études non confirmées évoquent un risque de cancer à très long terme.

CONSEILS D'UTILISATION

Ce dernier risque est soupçonné "après une utilisation intense et de longue durée", plus de dix ans. Les enfants seraient plus sensibles aux effets des radiofréquences en cas d'utilisation intense, leur organisme étant en développement.   Suite...

 
<p>Dans un magasin de jouets &agrave; Paris, o&ugrave; est en vente le t&eacute;l&eacute;phone pour enfants MO1. Une mise en garde concernant les possibles risques pour la sant&eacute; d'un usage excessif des t&eacute;l&eacute;phones portables, notamment pour les enfants, a &eacute;t&eacute; lanc&eacute;e par le minist&egrave;re de la Sant&eacute;, juste apr&egrave;s les ventes massives de ces objets &agrave; No&euml;l. /Photo prise le 18 d&eacute;cembre 2007/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>