L'Indonésie veut bloquer YouTube en raison du film de Wilders

mercredi 2 avril 2008 08h36
 

DJAKARTA (Reuters) - L'Indonésie a demandé à ses fournisseurs d'accès à internet de fermer l'accès au site YouTube, sur lequel peut être vu le film hostile au Coran du député néerlandais d'extrême-droite Geert Wilders.

Les autorités ont interdit la diffusion de ce film en Indonésie, où des musulmans radicaux manifestant devant l'ambassade des Pays-Bas à Djakarta ont réclamé la mise à mort de Wilders.

Le ministre de l'Information, Muhammad Nuh, a demandé par écrit à YouTube de retirer le film de son site, a indiqué Cahyana Ahmadjayadi, haut responsable du ministère.

"Les mesures que nous prenons incluent une demande aux fournisseurs d'accès à internet pour qu'ils bloquent l'accès à YouTube. Ils ont à présent commencé", a déclaré Ahmadjayadi à Reuters.

Des usagers du principal fournisseur d'accès indonésien PT Telekomunikasi Indonesia ont indiqué pouvoir encore accéder au site de partage de vidéos.

En Malaisie, la chaîne de supermarchés Mydin Mohamed Holdings a entrepris de coller une étiquette rouge sur l'ensemble des produits d'origine néerlandaise et appelle ses clients à les boycotter.

Dans son film intitulé "Fitna", Wilders entremêle des images d'attentats islamistes et des versets du Coran, livre dont il demande l'interdiction en raison de la violence qu'il y discerne.

Ahmad Patoni, version française Gregory Schwartz

 
<p>L'Indon&eacute;sie a demand&eacute; &agrave; ses fournisseurs d'acc&egrave;s &agrave; internet de fermer l'acc&egrave;s au site YouTube, sur lequel peut &ecirc;tre vu le film hostile au Coran du d&eacute;put&eacute; n&eacute;erlandais d'extr&ecirc;me-droite Geert Wilders. /Photo d'archives/REUTERS</p>