Micron dans le rouge au 1er trimestre

vendredi 21 décembre 2007 09h34
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Micron Technology, premier fabricant américain de puces mémoire, a fait état jeudi d'une perte trimestrielle, alors qu'il affichait un bénéfice un an plus tôt, conséquence de l'état de surcapacité dont souffre le secteur et d'une baisse des prix en dessous des coûts de production.

* RESULTAT NET: Micron a accusé sur le premier trimestre de son exercice une perte nette de 262 millions de dollars, soit 32 cents par action, contre un bénéfice net de 115 millions (15 cents) un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Reuters Estimates tablaient en moyenne sur une perte nette par action de 21 cents.

* VENTES: Le chiffre d'affaires net du groupe a en revanche légèrement progressé à 1,535 milliard de dollars, contre 1,53 milliard sur la période identique de l'an dernier.

Le consensus Reuters Estimates donnait un C.A. de 1,48 milliard de dollars.

CONTEXTE: Les prix du principal type de puces mémoires utilisées dans les ordinateurs personnels ont chuté de 50% à un dollar pièce entre août et novembre, selon John Lau, analyste chez Jeffries & Co.

Les prix moyens de vente des mémoires DRAM (PC) ont reculé de 20% sur le trimestre, et ceux des mémoires NAND (téléphones portables et baladeurs) ont baissé de 30%.

REACTION EN BOURSE

Dans les échanges électroniques d'après-Bourse, l'action Micron abandonnait 2% à 7,68 dollars.

Le titre a effacé environ 45% de sa valeur depuis le début de l'année, alors que dans l'intervalle l'indice des valeurs des semi-conducteurs de Philadelphie a reculé de 13%. /GG

Duncan Martell, version française Gilles Guillaume

 
<p>Unit&eacute; de production de Micron Technology. Le premier fabricant am&eacute;ricain de puces m&eacute;moire a enregistr&eacute; au cours du premier trimestre de son exercice une perte nette de 262 millions de dollars contre un b&eacute;n&eacute;fice net de 115 millions un an plus t&ocirc;t, cons&eacute;quence de l'&eacute;tat de surcapacit&eacute; dont souffre le secteur et d'une baisse des prix en dessous des co&ucirc;ts de production. /Photo d'archives/REUTERS/Micron Technology</p>