Telenor dit étudier des opportunités de fusions-acquisitions

jeudi 19 juin 2008 09h30
 

OSLO (Reuters) - L'opérateur norvégien de télécommunications Telenor déclare étudier activement des opportunités de fusions et d'acquisitions, sans évoquer spécifiquement un intérêt pour le suédo-finlandais TeliaSonera, qui a rejeté récemment une offre de France Télécom.

Des articles de presse ont prêté ces derniers jours à Telenor l'intention de créer un géant nordique des télécoms en rachetant TeliaSonera.

Dans les documents publiés à l'occasion d'une journée de présentations aux investisseurs, Telenor dit qu'il "étudie activement des opportunités de M&A", y compris "une expansion dans le cadre de regroupements régionaux existants, des activités complémentaires sur les marchés existants (et) une approche plus souple en matière de contrôle".

Telenor ne nomme aucune cible potentielle. Il avait déclaré auparavant qu'il ne ferait aucun commentaire sur les spéculations liées au dossier TeliaSonera.

Les analystes se montrent globalement peu enthousiastes à l'idée d'un rachat de Telia par Telenor, soulignant les nombreux doublons entre les deux groupes et craignant une augmentation de capital.

Mais certains dirigeants politiques norvégiens ont plaidé pour un tel rapprochement. Telenor est contrôlé à 54% par l'Etat.

A la Bourse d'Oslo, l'action Telenor gagnait 0,72% à 105,50 couronnes en début de séance.

Wojciech Moskwa et John Acher, version française Marc Angrand

 
<p>L'op&eacute;rateur norv&eacute;gien de t&eacute;l&eacute;communications Telenor affirme &eacute;tudier activement des opportunit&eacute;s de fusions et d'acquisitions, sans &eacute;voquer sp&eacute;cifiquement un int&eacute;r&ecirc;t pour le su&eacute;do-finlandais TeliaSonera, qui a rejet&eacute; r&eacute;cemment une offre de France T&eacute;l&eacute;com. /Photo d'archives/REUTERS/Bob Strong</p>