Infineon avertit sur les résultats de sa division de puces

jeudi 29 mai 2008 12h27
 

par Georgina Prodhan

FRANCFORT (Reuters) - Le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon a lancé un avertissement sur son résultat d'exploitation et le chiffre d'affaires trimestriels de sa division de puces, en raison du retard prix par un projet de fourniture destiné à Nokia.

Cette nouvelle -aggravation de la perte d'exploitation et stagnation du chiffre d'affaires- de l'activité "Communication Solutions" a fait plonger le titre Infineon en Bourse.

L'action Infineon perd 9,28% à 5,65 euros vers 9h30 GMT à la Bourse de Francfort, réalisant la moins bonne performance de l'indice allemand Dax, en hausse de 0,43%. Le titre Nokia cède 0,38% à 18,14 euros sur la place de Helsinki.

Un porte-parole du groupe allemand, quatrième fabricant mondial de puces pour le sans fil, a fait état de retards dans les livraisons de modèles permettant de faire fonctionner des téléphones mobiles bon marché sur une seule puce et commandés par le finlandais Nokia, essentiellement pour les marchés émergents.

Cet avertissement fait suite à la prévision prudente le mois dernier de l'américain Texas Instruments, qui a invoqué la prudence de sa clientèle en générale et la faiblesse de la demande pour les téléphones portables haut de gamme.

Cela intervient aussi après l'annonce par le cabinet d'études Gartner d'une baisse marquée des ventes de téléphones portables en Europe de l'Ouest en janvier-mars.

Le mois dernier, Infineon avait assuré que ces livraisons se poursuivaient conformément aux prévisions, démentant des rumeurs de retards.

Cette branche de solutions de communications représente environ un tiers du chiffre d'affaires du coeur d'activité d'Infineon, en excluant la filiale de puces-mémoires Qimonda.   Suite...

 
<p>Le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon anticipe un creusement de la perte d'exploitation et une stagnation des ventes pour sa division "Communications Solutions" en raison du recul des volumes sur certaines lignes de produits destin&eacute;s &agrave; la t&eacute;l&eacute;phonie mobile. Le groupe pr&eacute;voyait auparavant une r&eacute;duction de la perte d'exploitation et une croissance des ventes sur le trimestre en cours. /Photo d'archives/REUTERS/Alexandra Winkler</p>