May 30, 2008 / 5:42 AM / 9 years ago

Infineon avertit sur les résultats de sa division de puces

5 MINUTES DE LECTURE

<p>Le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon anticipe un creusement de la perte d'exploitation et une stagnation des ventes pour sa division "Communications Solutions" en raison du recul des volumes sur certaines lignes de produits destin&eacute;s &agrave; la t&eacute;l&eacute;phonie mobile. Le groupe pr&eacute;voyait auparavant une r&eacute;duction de la perte d'exploitation et une croissance des ventes sur le trimestre en cours. /Photo d'archives/Alexandra Winkler</p>

par Georgina Prodhan

FRANCFORT (Reuters) - Le fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon a lancé un avertissement sur son résultat d'exploitation et le chiffre d'affaires trimestriels de sa division de puces, en raison du retard prix par un projet de fourniture destiné à Nokia.

Cette nouvelle -aggravation de la perte d'exploitation et stagnation du chiffre d'affaires- de l'activité "Communication Solutions" a fait plonger le titre Infineon en Bourse.

L'action Infineon perd 9,28% à 5,65 euros vers 9h30 GMT à la Bourse de Francfort, réalisant la moins bonne performance de l'indice allemand Dax, en hausse de 0,43%. Le titre Nokia cède 0,38% à 18,14 euros sur la place de Helsinki.

Un porte-parole du groupe allemand, quatrième fabricant mondial de puces pour le sans fil, a fait état de retards dans les livraisons de modèles permettant de faire fonctionner des téléphones mobiles bon marché sur une seule puce et commandés par le finlandais Nokia, essentiellement pour les marchés émergents.

Cet avertissement fait suite à la prévision prudente le mois dernier de l'américain Texas Instruments, qui a invoqué la prudence de sa clientèle en générale et la faiblesse de la demande pour les téléphones portables haut de gamme.

Cela intervient aussi après l'annonce par le cabinet d'études Gartner d'une baisse marquée des ventes de téléphones portables en Europe de l'Ouest en janvier-mars.

Le mois dernier, Infineon avait assuré que ces livraisons se poursuivaient conformément aux prévisions, démentant des rumeurs de retards.

Cette branche de solutions de communications représente environ un tiers du chiffre d'affaires du coeur d'activité d'Infineon, en excluant la filiale de puces-mémoires Qimonda.

À ÉVITER

"Pour moi, Infineon est clairement à éviter", estime un trader de Sal. Oppenheim. "Le président du directoire est parti, la stratégie n'est pas claire, la demande sous pression et il y a des pertes de production. Cela ne vaut pas la peine de détenir ce titre".

Le président du directoire du groupe allemand, Wolfgang Ziebart, a annoncé lundi son départ le 1er juin, en raison de divergences sur la stratégie au sein de l'équipe dirigeante. Il sera remplacé par Peter Bauer, qui va continuer à diriger la branche Automobile, Industrie et multi-marchés, la plus régulièrement rentable du groupe.

La branche de puces pour la communication d'Infineon a déçu à plusieurs reprises les marchés, redevenant brièvement bénéficiaire comme prévu au quatrième trimestre 2007, pour ensuite replonger dans le rouge.

La presse allemande a rapporté que le président du conseil de surveillance, Dietrich Kley, avait eu des discussions avec le groupe de capital-investissement KKR, actionnaire du fabricant néerlandais de puces NXP, en vue d'une éventuelle fusion.

STMicroelectronics a racheté le mois dernier les activités de puces pour communications mobiles de NXP pour 1,6 milliard de dollars

Infineon prévoyait auparavant pour sa division de puces de communications une croissance des ventes et une réduction de la perte d'exploitation sur le trimestre en cours, le troisième de son exercice fiscal, par rapport au précédent.

Nokia, premier fabricant mondial de téléphones portables, a déclaré que le développement de ses produits sur une seule puce était conforme au calendrier et qu'il avait plusieurs fournisseurs pour ce projet. "Nous ne prévoyons aucun impact lié aux annonces d'Infineon", a déclaré Kari Tutti, porte-parole de Nokia.

Le porte-parole d'Infineon a précisé que le groupe avait également reçu des commandes plus faibles qu'attendu pour un projet dans les puces HSDPA, utilisées pour des téléphones avancés, à haut débit, de troisième génération. Il a refusé de nommer le client concerné.

Infineon avait annoncé le mois dernier avoir recruté le sud-coréen Samsung comme client pour ses puces compatibles avec la norme HSDPA (high-speed downlink packet access).

Le résultat avant impôt et charges financières (Ebit) hors éléments exceptionnels et les ventes devraient remonter au quatrième trimestre de l'exercice à fin septembre par rapport au troisième, prévoit Infineon pour sa branche de puces de communications.

Version française Marc Angrand et Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below