Les données personnelles de 600.000 Britanniques volatilisées

samedi 19 janvier 2008 00h05
 

LONDRES (Reuters) - Les données personnelles de 600.000 Britanniques ont été perdues lors du vol d'un ordinateur portable appartenant à un officier de la Royal Navy à Birmingham, dans le centre de l'Angleterre.

Selon le ministre de la Défense (MoD), le dossier en question contenait des informations à caractère personnel concernant tous ceux qui se sont engagés dans la marine, le corps des "royal marines" (fusiliers-marins) et l'armée de l'air et de tous ceux qui y postulent.

Le vol a eu lieu le 9 janvier mais il n'a été révélé que neuf jours plus tard compte-tenu du caractère "sensible" des données contenues dans l'ordinateur (état civil, situation familiale, informations contenues dans les passeports, etc...), a précisé le MoD.

En novembre déjà, les données concernant 25 millions de demandeurs d'allocations familiales avaient été perdues par les services du fisc et des douanes britanniques. Une semaine plus tard, les informations sur trois millions de candidats au permis de conduire disparaissaient.

L'affaire est embarrassante pour le gouvernement travailliste de Gordon Brown, le successeur de Tony Blair dont la popularité politique est en chute libre.

Paul Majendie, version française Jean-Loup Fiévet