Dell manque le consensus, ses marchés sont moins porteurs

jeudi 28 août 2008 22h55
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Dell a fait état jeudi d'une baisse inattendue de 17% de son bénéfice trimestriel en expliquant que la réduction des dépenses informatiques se propageait des Etats-Unis à l'Europe occidentale et à l'Asie, des annonces sanctionnées par une baisse de plus de 10% de son action hors séance.

"Ils disent que la baisse des dépenses informatiques se généralise. C'est une illustration du ralentissement mondial des investissements dans les hautes technologies", a commenté Tim Ghriskey, directeur des investissements de Solaris Asset Management.

"Ce n'est assurément pas une bonne nouvelle pour l'ensemble du secteur technologique. Les prévisions de Dell vont dans le sens d'une baisse des investissements, notamment en Asie et en Europe de l'Ouest", a-t-il ajouté, en soulignant la dégradation des marges de Dell.

Le groupe informatique a réalisé au deuxième trimestre de son exercice fiscal, clos le 1er août, un bénéfice net de 616 millions de dollars, soit 31 cents par action, contre un résultat révisé de 746 millions (33 cents/action) sur la même période l'an dernier.

Hors amortissement et charges de restructuration, le bénéfice par action ressort à 33 cents alors que les analystes financiers anticipaient en moyenne un résultat de 36 cents selon Reuters Estimates.

Le chiffre d'affaires trimestriel a progressé de 11% à 16,43 milliards de dollars.

L'action Dell est tombée à 22,64 dollars dans les transactions électroniques après avoir fini à 25,21 sur le Nasdaq, en repli de 42 cents.

Eric Auchard, version française Marc Angrand

 
<p>Michael Dell, patron du groupe &eacute;ponyme. Dell a vu son b&eacute;n&eacute;fice trimestriel baisser de 17% de fa&ccedil;on inattendue, &agrave; la suite de la r&eacute;duction des investissements de ses clients professionnels aux Etats-Unis. Le groupe informatique a r&eacute;alis&eacute; au deuxi&egrave;me trimestre de son exercice fiscal, clos le 1er ao&ucirc;t, un b&eacute;n&eacute;fice net de 616 millions de dollars, contre un r&eacute;sultat r&eacute;vis&eacute; de 746 millions sur la m&ecirc;me p&eacute;riode l'an dernier. /Photo prise le 13 ao&ucirc;t 2008/REUTERS/B Mathur</p>