Recul plus marqué que prévu dans la téléphonie fixe pour Verizon

lundi 28 janvier 2008 19h40
 

par Sinead Carew

NEW YORK (Reuters) - Verizon Communications a fait état lundi d'un recul plus marqué qu'attendu dans la téléphonie fixe au quatrième trimestre et d'une croissance faible dans l'internet haut débit, ce qui pèse sur son titre en Bourse, où la consommation américaine inquiète.

* BOURSE. Le titre Verizon perd 0,95% à 37,40 dollars vers 18h20 GMT.

* TÉLÉPHONIE FIXE. Le deuxième opérateur télécoms américain enregistré un recul de 10,6% dans ses lignes de téléphonie fixe, en raison selon lui d'une rude concurrence. Il avait déjà essuyé un recul de 10% un an auparavant.

* DÉCLARATION DE VERIZON. "Nous avons constaté un impact concurrentiel dans les lignes fixes", a déclaré dans un entretien téléphonique à Reuters Denny Strigl, directeur général de Verizon. "Cela ne me semble pas acceptable que nous continuions à perdre ainsi autant de lignes fixes".

Certains clients de Verizon ont abandonné leur ligne fixe au profit de téléphones mobiles et le groupe est aussi confronté à la concurrence de câblo-opérateurs comme Cablevision Systems ou Comcast.

* RÉACTION D'ANALYSTE. Craig Moffett, analyste chez Bernstein: "D'une certaine façon, c'est une copie carbone des résultats d'AT&T la semaine dernière. Les activités sans fil continuent à briller mais la téléphonie fixe grand public montre des signes de fatigue".

Thomas Watts, analyste chez Cowen & Co: "Si l'économie (américaine) est faible, cela aura un certain effet (sur Verizon). Ils n'auront pas autant de clients".

* CONTEXTE. AT&T, premier opérateur télécoms américain, a fait état jeudi d'un bénéfice trimestriel en hausse, la vigueur de son activité sans fil ayant plus que compensé la faiblesse de ses services grand public traditionnels.   Suite...