Freenet contre United Internet en rachetant Debitel

lundi 28 avril 2008 17h11
 

par Nicolas Leske

FRANCFORT (Reuters) - L'opérateur allemand de télécommunications Freenet a conclu le rachat de Debitel au groupe de capital-investissement Permira pour 1,63 milliard d'euros, dette incluse, en dépit de l'opposition de son grand actionnaire United Internet.

Un porte-parole d'United Internet a qualifié cet accord de "décision scandaleuse, contre la volonté de la majorité des actionnaires" et a précisé que le groupe n'entendait plus faire d'offre sur Freenet.

United Internet, qui possède 25% de Freenet via une holding codétenue avec la société de téléphonie mobile Drillisch, s'est opposée au rachat de Debitel depuis le lancement du projet, allant jusqu'à relever à la dernière minute dimanche son offre sur l'ensemble du capital de Freenet, de 12,80 à 16 euros par titre.

United Internet souhaitait en effet racheter Freenet pour ne conserver que ses activités d'accès internet et céder ses activités de téléphonie mobile à Drillisch. Ce dernier n'était pas immédiatement disponible pour un commentaire.

Le nouvel ensemble Freenet-Debitel devrait se hisser au troisième rang du marché de la téléphonie mobile en Allemagne avec quelque 19 millions de clients.

Le numéro un T-Mobile - du groupe Deutsche Telekom - en comptait 35 millions fin 2007 et le numéro deux Vodafone 34 millions.

L'action Freenet a perdu jusqu'à 11% en début de séance à la Bourse de Francfort avant de regagner du terrain; le titre ne cédait plus que 6,8% à 10,5 euros environ vers 15h00 GMT.

Le conseil de surveillance de Freenet a approuvé le rachat de Debitel, a précisé le groupe dans un communiqué publié dimanche soir, ajoutant qu'en raison de cette opération, Freenet n'avait pas l'intention de verser un dividende en 2008.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sidents du directoire de Freenet Eckhard Spoerr (&agrave; droite) et son homologie de Debitel, Oliver Steil. L'op&eacute;rateur allemand de t&eacute;l&eacute;communications Freenet a conclu le rachat de Debitel au groupe de capital-investissement Permira pour 1,63 milliard d'euros, en d&eacute;pit de l'opposition de son grand actionnaire United Internet. Le nouvel ensemble Freenet-Debitel devrait se hisser au troisi&egrave;me rang du march&eacute; de la t&eacute;l&eacute;phonie mobile en Allemagne avec quelque 19 millions de clients. /Photo prise le 28 avril 2008/REUTERS/Christian Charisius</p>