Profits 2007 rognés, prévisions confirmées pour Deutsche Telekom

jeudi 28 février 2008 13h09
 

BONN (Reuters) - Deutsche Telekom confirme ses prévisions pour cette année après avoir annoncé un bénéfice courant 2007 légèrement rogné par des coûts de restructurations tout en restant conforme à ses propres objectifs et aux attentes du marché.

* RÉSULTATS. Le groupe allemand, premier opérateur télécoms d'Europe par le chiffre d'affaires, a fait état d'un Ebitda (excédent brut d'exploitation) de 19,3 milliards d'euros en raison de provisions pour restructurations.

Les analystes financiers interrogés par Reuters attendaient effectivement en moyenne 19,3 milliards d'euros.

* CHIFFRE D'AFFAIRES. Il est ressorti en hausse de 1,9% à 62,5 milliards d'euros, comme attendu, à la faveur de la croissance de l'activité de téléphonie mobile, notamment aux Etats-Unis.

* COMMENTAIRE. Le président du directoire Rene Obermann s'est dit satisfait d'avoir atteint les objectifs "que beaucoup, vous vous en souvenez, avaient mis en doute dans le courant de l'année".

* PRÉVISIONS. Deutsche Telekom a réaffirmé sa prévision d'une stabilité de son Ebitda cette année, à quelque 19,3 milliards d'euros et d'un free cash flow inchangé de 6,6 milliards d'euros.

Obermann a dit viser des économies de coûts supérieures aux 4,7 milliards d'euros qu'il s'est fixés d'ici 2010 afin de renforcer la compétitivité du groupe.

* CONTEXTE. L'ex-monopole allemand des télécoms est en pleine restructuration pour compenser l'affaiblissement de son activité traditionnelle de téléphonie fixe. Il a réalisé 2,3 milliards d'euros d'économies de coûts en 2007, dépassant ainsi son objectif qui était de 2,0 milliards.

Oberman a indiqué que son groupe était sur le point de conclure, "dans les jours ou les semaines qui viennent", ses négociations en vue d'un partenariat pour sa filiale de services aux entreprises T-Systems.   Suite...

 
<p>Deutsche Telekom a accus&eacute; un l&eacute;ger repli de ses r&eacute;sultats 2007, avec un exc&eacute;dent brut d'exploitation de 19,3 milliards d'euros, une &eacute;volution toutefois en ligne avec ses propres pr&eacute;visions et les attentes du march&eacute;. /Photo prise le 28 f&eacute;vrier 2008/REUTERS/Ina Fassbender</p>