Microsoft souffre de la crise, les prévisions déçoivent

vendredi 18 juillet 2008 08h03
 

par Daisuke Wakabayshi

LOS ANGELES (Reuters) - Microsoft a publié un bénéfice trimestriel et des prévisions inférieurs aux attentes de Wall Street en invoquant un climat "difficile", provoquant une baisse de 6% de son action dans les transactions hors séance.

Le numéro un mondial du logiciel, englué dans sa tentative de prise de contrôle de Yahoo depuis près de six mois, a revu à la baisse sa fourchette de prévisions de bénéfice pour l'exercice fiscal en cours, bien qu'il ait relevé ses prévisions de chiffre d'affaires.

"Je décrirais le climat comme difficile. Il est évident que d'autres entreprises autour de nous sont en train de souffrir", a déclaré à Reuters son directeur financier, Chris Liddell. "Cela ne nous a pas gravement atteint."

Pour le trimestre en cours, Microsoft vise un bénéfice par action (BPA) de 47 à 48 cents pour un chiffre d'affaires (CA) de 14,7 à 14,9 milliards de dollars, soit des résultats inférieurs au consensus actuel de Wall Street, qui donne un BPA de 50 cents pour un CA de 15,06 milliards selon Reuters Estimates.

Pour les analystes, les prévisions montrent que Microsoft, en dépit de la diversité de ses activités et de sa présence accrue sur les marchés émergents, n'est pas immunisé contre le ralentissement de l'économie américaine.

"Le fait que Microsoft resserre un peu ses prévisions pour l'exercice à venir est selon nous raisonnable au vu du climat économique difficile", a commenté Andy Miedler, analyste d'Edward Jones.

L'action Microsoft est tombée à 25,85 dollars dans les transactions hors séance contre 27,52 dollars en clôture sur le Nasdaq.

INCERTITUDE SUR YAHOO   Suite...

 
<p>Steve Ballmer, le patron de Microsoft. Le num&eacute;ro un mondial du logiciel a r&eacute;alis&eacute; sur le trimestre avril-juin, le premier de son exercice fiscal, un b&eacute;n&eacute;fice net de 4,3 milliards de dollars, contre 3,04 milliards sur la m&ecirc;me p&eacute;riode l'an dernier, un r&eacute;sultat inf&eacute;rieur aux attentes du march&eacute;. /Photo prise le 25 avril 2008/REUTERS/Susana Vera</p>