Microsoft est prêt à reprendre les discussions avec Yahoo

lundi 7 juillet 2008 18h47
 

NEW YORK (Reuters) - Microsoft est prêt à reprendre les discussions sur le rachat de tout ou partie de Yahoo, à condition qu'un nouveau conseil d'administration soit nommé lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires, selon les termes d'une lettre ouverte adressée lundi par Carl Icahn.

Yahoo a réagi par un communiqué expliquant que son conseil d'administration restait disposé à reprendre les discussions en vue de son rachat éventuel. Le groupe demande à Carl Icahn et au géant du logiciel de préciser "immédiatement" leurs propositions.

Dans un message, Microsoft, qui a renoncé début mai à son offre de rachat du portail internet pour 47,5 milliards de dollars (30,4 milliards d'euros), assure qu'il engagerait immédiatement de nouvelles négociations en vue d'un rachat de tout ou partie de Yahoo si l'assemblée générale de ce dernier prévue le 1er août élisait un nouveau conseil d'administration.

De son côté, Carl Icahn, qui présentera lors de l'AG ses propres candidats au conseil, déclare dans une lettre ouverte avoir discuté régulièrement du dossier ces derniers jours avec Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft.

"Steve m'a clairement dit que si un nouveau conseil était élu, il serait intéressé par la négociation d'une importante transaction avec Yahoo", susceptible de porter soit sur l'activité de recherche de ce dernier, avec d'importantes garanties financières, soit sur un rachat global de Yahoo, explique-t-il.

Microsoft estime qu'il serait prématuré de discuter des modalités d'un éventuel accord, notamment du prix.

Le groupe fondé par Bill Gates offrait 33 dollars par action Yahoo avant de renoncer à son projet en mai, alors que Yahoo réclamait 37 dollars.

Sur le Nasdaq, l'action Yahoo gagnait 111,05% à 23,71 dollars vers 16h30 GMT. Au même moment, l'indice Nasdaq Composite reculait de 0,35% environ.

Carl Icahn a multiplié ces derniers mois les critiques à l'encontre du conseil d'administration de Yahoo et surtout de son directeur général, Jerry Yang, les accusant d'avoir "saboté" les discussions avec Microsoft.   Suite...

 
<p>Steve Ballmer, le patron de Microsoft. Dans un communiqu&eacute;, le g&eacute;ant du logiciel se dit pr&ecirc;t &agrave; reprendre les discussions en vue d'un rachat de Yahoo &agrave; condition que sa cible change de conseil d'administration, des propos qui rapprochent sa position de celle de Carl Icahn, l'actionnaire tr&egrave;s critique de Yahoo. /Photo prise le 25 avril 2008/REUTERS/Susana Vera</p>