Optimisme des fabricants de combinés pour le 2e semestre

mardi 17 juin 2008 17h47
 

par Jennifer Tan

SINGAPOUR (Reuters) - Les fabricants de téléphones mobiles Samsung, LG et Sony Ericsson prévoient de solides ventes de combinés cette année, bravant le ralentissement de l'économie américaine et les prix record du pétrole, dont beaucoup craignent qu'ils ne grèvent la demande des ménages.

Quatrième fabricant mondial de combinés, le sud-coréen LG Electronics a annoncé mardi qu'il s'attendait à une hausse de 20% de ses ventes au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent, tandis que le deuxième mondial, son compatriote Samsung Electronics, a maintenu ses objectifs de ventes pour 2008.

Le nippo-suédois Sony Ericsson, numéro cinq du marché, a également publié une note optimiste, évoquant un retour à la normale de ses stocks après un début d'année plutôt lent.

"Il y a quelques obstacles dans l'économie mondiale, comme le pétrole cher, mais nos ventes sont restées constantes et nous nous attendons à ce que nos ventes du deuxième trimestre augmentent de 20% par rapport au premier trimestre", a déclaré à Reuters Jae Bae, président de la division Mobile Communications pour le sud-est asiatique de LG.

"Nous sommes persuadés d'atteindre notre objectif de 100 millions de combinés vendus cette année et nous ambitionnons désormais de dépasser ce chiffre."

Deuxième derrière le leader mondial finlandais Nokia, Samsung a dit anticiper un marché mondial approchant les 1,2 milliards d'unités vendues en 2008, soit 9% de plus qu'en 2007.

"Sur ce chiffre, nous comptons réaliser 200 millions d'unités vendues, soit une hausse de 25% par rapport aux 161 millions d'unités écoulées en 2007", écrit Youngcho Chi, de la division télécommunications mobiles du groupe sud-coréen, dans un e-mail adressé à Reuters.

Sony Ericsson maintient sa prévision d'une croissance de 10% du marché mondial des combinés cette année.   Suite...

 
<p>Les fabricants de t&eacute;l&eacute;phones mobiles Samsung, LG et Sony Ericsson pr&eacute;voient de solides ventes de combin&eacute;s cette ann&eacute;e, bravant le ralentissement de l'&eacute;conomie am&eacute;ricaine et les prix record du p&eacute;trole, dont beaucoup craignent qu'ils ne gr&egrave;vent la demande des m&eacute;nages. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon</p>