Meetic en baisse après le lancement de son plan stratégique

jeudi 27 mars 2008 10h33
 

PARIS (Reuters) - Meetic est en forte baisse jeudi en Bourse après la décision du groupe de créer un pôle média, ce qui devrait avoir des conséquences immédiates sur les résultats.

Le titre recule de 5,26% à 18,90 euros vers 10h20 alors que le SBF 120 gagne 0,96%.

Meetic a annoncé mercredi, à l'occasion de la publication de ses résultats 2007, le lancement d'un nouveau plan stratégique avec la création d'un pôle médias, passant par le lancement d'un portail féminin (Vioo) dans le courant du 2e trimestre, et d'un nouveau site, dénommé Peexme, s'adressant aux 16-24 ans et utilisable sur internet et sur les téléphones mobiles.

Compte tenu des investissements requis par cet axe de développement, les analystes revoient en baisse leurs prévisions de résultats et dans certains cas leur objectif de cours et leur recommandation pour la valeur.

"Etant donné l'effet sensiblement dilutif des investissements sur la marge des trois ans à venir et la faible visibilité sur le succès de l'offre à horizon 2011, nous passons à alléger contre acheter (sur Meetic)", explique Natixis Securities.

Natixis, qui abaisse également son objectif de cours à 19 euros contre 26 euros, indique que le développement du pôle media nécessitera 10 à 15 millions d'euros d'investissement par an (en plus des traditionnels 50% du chiffre d'affaires dépensés en marketing) et ne rapportera pas de chiffre d'affaires avant 2009. L'intermédiaire abaisse en conséquence de 28% en moyenne ses prévisions de BPA pour les exercices 2008, 2009 et 2010.

Fortis juge de son côté "ces développements prometteurs dans la mesure où Meetic met en place un important pôle de croissance : le marché de la publicité en ligne".

Cet intermédiaire, qui reste à "achat" sur le titre, indique néanmoins que ces investissements devraient avoir un impact sur ses prévisions de BPA pour 2008 et 2009 et a en conséquence mis sous revue son objectif de cours de 29 euros.

CM-CIC Securities confirme enfin sa recommandation "achat" et son objectif de cours de 34,49 euros.

"Si le groupe est prêt à dégrader ses marges au-delà de ses performances historiques moyennes (19% d'Ebit) sur 12 à 18 mois, nous sommes convaincus de la pertinence de la stratégie de valorisation et d'élargissement de la base d'abonnés, compte tenu du savoir-faire dont il a déjà fait preuve dans le marketing on-line", explique cet intermédiaire.

Nicolas Rialan

 
<p>Marc Simoncini, fondateur et P-DG de Meetic. Apr&egrave;s avoir annonc&eacute; mercredi sa d&eacute;cision de cr&eacute;er un p&ocirc;le m&eacute;dia, ce qui devrait avoir des cons&eacute;quences imm&eacute;diates sur les r&eacute;sultats, l'action du groupe conna&icirc;t une forte baisse en Bouse jeudi matin. /Photo d'archives/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>