Freenet confirme discuter l'achat de Debitel à Permira

jeudi 27 mars 2008 12h11
 

FRANCFORT (Reuters) - Le fournisseur d'accès à internet et opérateur mobile allemand Freenet a confirmé mercredi soir qu'il discutait avec le fonds de capital investissement Permira en vue de racheter sa filiale Debitel.

"Si les discussions aboutissent, Freenet achètera le groupe Debitel avec ses disponibilités bancaires existantes et accordera aux actionnaires de Debitel une participation de 24,9% dans Freenet", explique Freenet dans un communiqué.

Le magazine Manager Magazin écrivait un peu auparavant que Freenet était près d'acheter son concurrent plus petit pour 1,4 à 1,5 milliard d'euros.

Freenet précise que la transaction, pour être conclue, nécessite entre autres l'accord des conseils de surveillance des parties prenantes, de l'Office des Cartels et des banquiers de Debitel.

Selon Manager Magazin, Freenet et Permira ont un accord de principe suivant lequel Freenet pourra également récupérer l'opérateur mobile Talkline. Freenet voulait racheter Talkline au danois TDC l'an passé mais c'était finalement Debitel qui l'avait emporté.

Toujours d'après Manager Magazin, Freenet compte financer l'achat de Debitel en vendant son activité haut débit DSL qui intéresse les concurrents United Internet et Versatel mais aussi, écrit le magazine, Telefonica.

Nicola Leske, Mantik Kusjanto, Georgina Prodhan, version française Wilfrid Exbrayat

 
<p>Le fournisseur d'acc&egrave;s &agrave; internet et op&eacute;rateur mobile allemand Freenet confirme qu'il m&egrave;ne des discussions avec le fonds de capital investissement Permira en vue de racheter sa filiale Debitel. /Photo d'archives/REUTERS</p>