Sony chercherait d'autres partenaires pour les écrans plats

jeudi 27 décembre 2007 08h16
 

TOKYO (Reuters) - Le géant japonais de l'électronique grand public Sony va examiner dans les écrans plats d'autres partenariats que celui qu'il a développé avec le sud-coréen Samsung Electronics, rapporte le quotidien japonais Mainichi.

"Si on regarde la demande à venir de téléviseurs à écrans plats, nous ne pouvons savoir si notre fourniture en la matière sera suffisante et nous devons agir", a déclaré Ryoji Chubachi, le président de Sony, dans un entretien au Mainichi.

"Il y a plusieurs formes d'alliances", a expliqué Chubachi. "La production conjointe avec Samsung sera notre base de départ, à partir de laquelle nous étudierons d'autres liens possibles, pour viser la place de numéro un mondial".

Ces déclarations interviennent sur fond de grandes manoeuvres dans le secteur des écrans plats, avec une offensive sur le segment des écrans à cristaux liquides (LCD) du japonais Matsushita Electric Industrial, premier fabricant mondial de téléviseurs plasma .

Toshiba a lui déclaré qu'il allait acheter des écrans à cristaux liquides de grande taille à Sharp.

Sony a par ailleurs annoncé jeudi qu'il allait cesser la fabrication de téléviseurs rétroprojecteurs, devenant ainsi le dernier grand acteur du secteur à abandonner cette technologie autrefois considérée comme une alternative aux écrans plats.

Edwina Gibbs, version française Stanislas Dembinski

 
<p>Le g&eacute;ant japonais de l'&eacute;lectronique grand public Sony va examiner dans les &eacute;crans plats d'autres partenariats que celui qu'il a d&eacute;velopp&eacute; avec le sud-cor&eacute;en Samsung Electronics, alors que le secteur a connu d'importants changements ces derniers temps. /Photo d'archives/REUTERS/Yuriko Nakao</p>