Financement réduit pour Numonyx, la coentreprise STMicro-Intel

mercredi 26 décembre 2007 18h18
 

NEW YORK (Reuters) - Une coentreprise de mémoires flash propriété de STMicroelectronics, Intel et du fonds de capital investissement Francisco Partners obtiendra la moitié à peu près du financement prévu à l'origine.

En outre, la date-limite de clôture de la transaction a été repoussée au 28 mars.

STMicro a expliqué mercredi que le financement révisé de 750 millions de dollars faisait suite à des remous importants sur les marchés de la dette. Le porte-parole du groupe de semiconducteurs franco-italien s'est refusé à identifier les sources du financement.

La coentreprise Numonyx, qui fabriquera des mémoires flash pour des matériels tels que les téléphones mobiles, les lecteurs MP3, les appareils photo numériques et les ordinateurs, obtiendra un prêt de 650 millions de dollars au plus et un crédit renouvelable de 100 millions de dollars.

La coentreprise, qui devait être en principe bouclée d'ici la fin de l'année, avait auparavant obtenu des engagements financiers de 1,55 milliard de dollars, explique Intel dans un communiqué séparé diffusé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC).

La transaction une fois réalisée, Francisco Partners investira 150 millions de dollars en échange d'une participation de 6,3% dans Numonyx. STMicro aura 48,6% de la coentreprise et obtiendra 364 millions de dollars sous forme de cash et de notes à long terme. STMicro devait à l'origine obtenir 48,6% et 468 millions de dollars.

Intel, avaient dit les intéressées en mai, détiendra 45,1% de la joint-venture et obtiendra 432 millions de dollars.

STMicro a fait savoir qu'il pensait ajuster sa prévision de perte sur dépréciation du quatrième trimestre en liaison avec cette transaction.

A New York, STMicro perd 1,03% à 14,45 dollars et Intel est stable à 27,31 dollars.

Michele Gershberg, version française Wilfrid Exbrayat

 
<p>La coentreprise de m&eacute;moires flash propri&eacute;t&eacute; de STMicroelectronics, Intel et du fonds de capital investissement Francisco Partners obtiendra environ 750 millions de dollars, soit la moiti&eacute; &agrave; peu pr&egrave;s du financement pr&eacute;vu &agrave; l'origine. La date de cl&ocirc;ture de la transaction a par ailleurs &eacute;t&eacute; repouss&eacute;e au 28 mars. /Photo d'archives/REUTERS/Richard Chung</p>