Un actionnaire dissident de Yahoo prône le compromis avec Icahn

lundi 16 juin 2008 17h31
 

SAN FRANCISCO (Reuters) - Un actionnaire dissident de Yahoo, Eric Jackson, plaide pour un compromis avec Carl Icahn en demandant aux autres investisseurs du groupe internet de voter en faveur d'un nouveau conseil d'administration rassemblant cinq membres du conseil actuel et quatre autres soutenus par le milliardaire.

Jackson, chef de file d'un groupe de 146 investisseurs détenant 3,2 millions de titres Yahoo, a fait valoir qu'il soutenait pleinement Icahn mais que de gros actionnaires du groupe pourraient eux ne pas le faire.

Jackson a donc proposé "une troisième option" pour créer un nouveau conseil plus en phase avec les préoccupations des actionnaires.

Icahn, qui détient plus de 4% de Yahoo, a lancé une bataille en mai pour remplacer le conseil d'administration de Yahoo, après l'échec du rachat proposé par Microsoft.

"Aucun camp cherchant à être élu ne peut garantir que Microsoft reviendra à la table de discussions avec une offre sur Yahoo", écrit Jackson, dans un communiqué. "Nous devons accepter cette réalité et sélectionner un conseil d'administration pour faire le meilleur travail dans la situation actuelle (aussi détestable soit-elle)."

"Je veux une victoire totale d'Icahn mais je mets en avant cette 'troisième option' car je crains que plusieurs gros actionnaires ne s'inquiètent des capacités opérationnelles d'Icahn et de ses équipes."

Jackson a déclaré que cette proposition visait les grands actionnaires de Yahoo, comme Capital Research, Legg Mason and Vanguard, ainsi que RiskMetrics et Glass Lewis.

Yahoo a signé jeudi un accord qui va lui permettre de lier des encarts publicitaires fournis par Google aux résultats des recherches lancées sur ses sites aux Etats-Unis et au Canada.

Le titre Yahoo cède 1% à 23,23 dollars en matinée sur le Nasdaq. Microsoft perd 0,7% à 28,86.

Anupreeta Das, version française Stanislas Dembinski

 
<p>Eric Jackson, un actionnaire dissident de Yahoo, chef de file d'un groupe de 146 investisseurs d&eacute;tenant 3,2 millions de titres du g&eacute;ant internet, plaide pour un compromis avec Carl Icahn en demandant aux autres investisseurs du groupe de voter en faveur d'un nouveau conseil d'administration rassemblant cinq membres du conseil actuel et quatre autres soutenus par le milliardaire. /Photo prise le 5 mai 2008/REUTERS/Robert Galbraith</p>