CORRECTION - - Woerth annonce l'ouverture du marché français aux paris en ligne

vendredi 6 juin 2008 17h39
 

bien lire au 7e paragraphe, "5,3 milliards" et non cinq millions.

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS, 6 juin (Reuters) - Eric Woerth, le ministre du Budget, a annoncé vendredi l'ouverture prochaine du marché français aux paris en ligne, à la suite d'une rencontre avec le commissaire européen au Marché intérieur, Charlie McCreevy.

"Depuis juin 2007, une procédure d'infraction a été ouverte contre la France nous reprochant notre monopole en matière de paris en ligne. Dans ces conditions, soit on s'arc-boute, soit on fait évoluer notre position", a expliqué Eric Woerth, lors d'une conférence de presse tenue à Roland-Garros.

"Au nom du principe de réalisme, on s'engage dans une démarche d'ouverture maîtrisée des paris en ligne, que nous avons présentée à la commission européenne."

Le ministre a égrené le calendrier, le texte de loi devant être présenté à lors de la session parlementaire d'automne, lorsque le cahier des charges sera établi. L'autorité de régulation sera mise en place début 2009 et la délivrance des agréments devrait intervenir au deuxième semestre 2009, selon un certain nombre de principes.

"Concernant les course hippiques, seuls les paris mutuels seront autorisés. Pour les autres paris sportifs, nous allons discuter avec les ligues et les fédérations. Là, il n'y aura pas de paris mutuels mais des paris à cote fixe. Nous souhaitons également ouvrir sur les jeux de casino : poker mais aussi roulette ou black jack", a précisé le ministre.

CINQ À SEPT MILLIARDS D'EUROS

Eric Woerth a précisé les règles imposées pour l'obtention d'un agrément : interdiction des jeux aux mineurs, des mécanismes forts pour protéger les joueurs eux-mêmes dans un environnement addictif, encadrement de la publicité et contrôle des transactions financières pour lutter contre la délinquance financière et le blanchiment d'argent.   Suite...

 
<p>A la suite d'une rencontre avec le commissaire europ&eacute;en au March&eacute; int&eacute;rieur, Charlie McCreevy, le ministre du Budget, Eric Woerth, a annonc&eacute; l'ouverture prochaine du march&eacute; fran&ccedil;ais aux paris en ligne. Le texte de loi correspondant devrait &ecirc;tre pr&eacute;sent&eacute; &agrave; lors de la session parlementaire d'automne. /Photo d'archives/REUTERS/Victor Fraile</p>