Finmeccanica pourrait céder le solde de sa part dans STMicro

vendredi 6 juin 2008 16h59
 

ROME (Reuters) - Le groupe italien d'aéronautique et de défense Finmeccanica envisage de vendre le reste de sa participation dans STMicroelectronics pour financer l'acquisition du spécialiste américain des systèmes électroniques de défense DRS Technologies, a déclaré vendredi son directeur financier Alessandro Pansa.

Il a estimé la valeur de marché de cette participation à 230-240 millions d'euros.

Pier Francesco Guarguaglini, administrateur délégué du groupe italien, a précisé que Finmeccanica allait procéder à une augmentation de capital pour financer l'acquisition de DRS, qui ne devrait pas excéder 1,4 milliard d'euros, et que la décision quant à cette levée de fonds serait prise ce mois-ci.

Il a par ailleurs déclaré que son groupe restait ouvert à une alliance dans le domaine de systèmes électroniques de défense avec le français Thales. Par le passé, Pier Francesco Guarguaglini avait déjà évoqué cette éventualité.

Service Economique