Lancement réussi des derniers satellites du GPS russe

mardi 25 décembre 2007 22h22
 

MOSCOU (Reuters) - La Russie a procédé mardi au lancement d'une fusée chargée de mettre en orbite les trois derniers satellites de son propre réseau de positionnement par satellite.

Rival de l'américain GPS, le système Glonass est géré par l'armée russe. Imaginé au milieu des années 1970, il devrait être opérationnel d'ici la fin 2009 avec un réseau de 24 satellites de navigation.

La fusée a décollé du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, loué par la Russie.

Cité par l'agence de presse RIA, un porte-parole de l'agence spatiale russe a précisé que le lancement s'était déroulé sans encombre à 22h32 (19h32 GMT). "Les satellites devraient se détacher du lanceur en orbite à 02h24 (23h24 GMT)", a-t-il ajouté.

Chris Baldwin, version française Henri-Pierre André

 
<p>La Russie a proc&eacute;d&eacute; mardi depuis le cosmodrome de Ba&iuml;konour, au Kazakhstan, au lancement d'une fus&eacute;e charg&eacute;e de mettre en orbite les trois derniers satellites de son propre r&eacute;seau de positionnement par satellite, rival du syst&egrave;me am&eacute;ricain GPS, baptis&eacute; Glonass. /Photo d'archives/REUTERS/Shamil Zhumatov</p>