April 28, 2008 / 6:51 AM / 9 years ago

Hausse de 14% des ventes de combinés mobiles au 1er trimestre

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Les fabricants de t&eacute;l&eacute;phones portables ont vu leurs ventes progresser de 14% au cours du premier trimestre 2008 par rapport &agrave; la m&ecirc;me p&eacute;riode de 2007, enregistrant leur croissance la plus forte en cinq trimestres. /Photo d'archives/Michaela Rehle</p>

HELSINKI (Reuters) - Les fabricants de téléphones portables ont vu leurs ventes progresser de 14% au cours du premier trimestre 2008 par rapport à la même période de 2007, enregistrant leur croissance la plus forte en cinq trimestres, indiquent des cabinets d'études.

En 2006, la croissance sur ce marché s'était maintenue au-dessus de 20% tout au long de l'année.

"Le volume des ventes mondiales de combinés continue de progresser à un rythme robuste", a déclaré Neil Mawston, analyste chez Strategy Analytics.

Les taux de croissance annuels récents se sont inscrits en progression et la demande continue d'augmenter dans les marchés émergents, a-t-il précisé.

Le finlandais Nokia, ainsi que les Sud-Coréens Samsung Electronics et LG Electronics ont conquis des parts de marché, grâce à des modèles attrayants et à une gamme diversifiée.

D'après les cabinets d'études IDC et Strategy Analytics, les deux premiers fabricants mondiaux de téléphones mobiles, Nokia et Samsung, ont connu une croissance deux fois plus importante que celle enregistrée par l'ensemble du secteur.

Leurs concurrents Motorola, Sony Ericsson et Apple, nouveau venu sur le marché, pourraient ne pas arriver à suivre cette forte croissance du marché.

Sony Ericsson a vu ses bénéfices fondre de moitié au cours du trimestre et a perdu sa quatrième place du marché au profit de LG, sous l'effet du ralentissement de la demande pour ses combinés plus onéreux dotés d'appareils photo et de baladeurs numériques.

"Nous observons que la demande pour les combinés haut de gamme s'amoindrit", a relevé Anders Runevad, chef des ventes de Sony Ericsson lors d'une conférence téléphonique.

Les consommateurs deviennent plus prudents, a-t-il ajouté.

Pour autant, avec une croissance de 14%, ce marché semble avoir été relativement épargné jusqu'ici par les inquiétudes pesant sur l'économie mondiale.

"Le revenu disponible (des ménages) s'érode avec la flambée des prix du fioul et de l'alimentation, tandis que les craintes concernant les marchés financiers mondiaux et le ralentissement de la croissance invitent à la prudence pour les mois à venir", a indiqué Ramon T. Llamas, analyste chez IDC, dans un communiqué.

Tarmo Virki, version française Myriam Rivet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below