Nokia abaisse ses prévisions de part de marché

vendredi 5 septembre 2008 19h40
 

par Tarmo Virki et Sakari Suoninen

HELSINKI (Reuters) - Le fabricant de téléphones portables Nokia a abaissé vendredi sa prévision de part de marché pour le troisième trimestre, qu'il anticipe désormais légèrement inférieure à celle de 40% du deuxième trimestre, en expliquant avoir refusé de s'engager dans une guerre des prix.

L'annonce du groupe a précipité en baisse l'action du finlandais qui a vendredi perdu 9,55% à 14,20 euros.

"Nokia s'attend à ce que le marché global des combinés portables se ressente en 2008 de la baisse de la confiance des consommateurs sur de nombreux marchés", explique le leader mondial du secteur dans un communiqué.

La marge d'exploitation de sa principale division, Appareils et Services, va tomber sous le seuil de 20% au troisième trimestre, a précisé le directeur financier du groupe, Rick Simonson, lors d'une conférence de presse.

Nokia souligne que le rétrécissement de sa part de marché peut être imputé à sa réticence à suivre les promotions agressives de ses concurrents.

"Sur certains marchés et dans certains régions, y compris sur certains marchés bas de gamme, nous avons fait face à une campagne agressive de baisses des prix et nous estimons qu'elles ne sont pas viables", a déclaré Rick Simonson.

"Il ne s'agit donc pas des marges. Nous parlons là du nombre d'unités", a-t-il poursuivi.

"Ce qui m'inquiète le plus, c'est qu'ils disent qu'il y a davantage de pression sur le marché bas de gamme", a commenté Neil Mawston, analyste chez Strategy Analytics. "C'est vraiment cela qui définit leur bénéfices, leurs volumes. Ils en tirent la plupart de leurs économies d'échelle. Ils dominent vraiment ce secteur."   Suite...

 
<p>Le fabricant de t&eacute;l&eacute;phones portables Nokia abaisse sa pr&eacute;vision de part de march&eacute; pour les combin&eacute;s portables au troisi&egrave;me trimestre et s'attend &agrave; ce qu'elle soit inf&eacute;rieure &agrave; celle du deuxi&egrave;me trimestre. Il maintient cependant ses objectifs de part de march&eacute; pour l'ensemble de l'ann&eacute;e 2008. /Photo prise le 8 juillet 2008/REUTERS/Bob Strong</p>