Vivendi recule en Bourse après un CA trimestriel jugé décevant

vendredi 25 juillet 2008 10h51
 

PARIS (Reuters) - Vivendi recule en Bourse en matinée après avoir publié jeudi soir un chiffre d'affaires du deuxième trimestre inférieur aux attentes bien qu'en hausse de 15,1% grâce à l'intégration de Neuf Cegetel dans SFR.

Le titre perd 3,76% à 25,97 euros vers 10h15, sous-performant l'indice DJ Stoxx européen des médias (-1,8%) et accusant la plus forte baisse du CAC-4O.

Vincent Griffon, analyste chez CM-CIC, précise dans une note publiée avant l'ouverture qu'il s'attendait à ce que le marché marque une légère déception après la surperformance du titre qui a pris 10% depuis un mois. "Le groupe montre néanmoins sa capacité de résistance dans un environnement économique adverse", ajoute-t-il, précisant maintenir sa recommandation à l'achat avec un objectif de cours de 35 euros.

Le chiffre d'affaires de Vivendi, qui ressort à 5.988 millions d'euros au deuxième trimestre à comparer à un consensus Reuters de 6.056 millions, a progressé de 17,4% à taux de change constants.

Les performances de l'ensemble des divisions ressortent inférieures aux attentes, à l'exception des jeux vidéo.

SFR, qui a intégré sa filiale Neuf Cegetel le 15 avril et les activités fixes et ADSL de Tele2 France en juillet 2007, voit son chiffre d'affaires bondir de 33,3% à 2.987 millions au deuxième trimestre. A base comparable, il limite toutefois sa hausse à 1,5%.

Le pôle de jeux vidéo affiche une hausse de 6,7% de son chiffre d'affaires à 223 millions d'euros, surfant toujours sur le succès du jeu de rôle en ligne "World of Warcraft" qui a gagné en un an 1,8 million d'abonnés à plus de 10,9 millions.

Vivendi indique que le résultat opérationnel ajusté de Vivendi Games a progressé à 42 millions d'euros au deuxième trimestre contre 12 millions sur la période correspondante de 2007, en données préliminaires non auditées.

Le groupe a annoncé le 10 juillet la naissance d'Activision Blizzard, fusion de Vivendi Games et d'Activision, qui concurrencera directement le leader mondial Electronic Arts.   Suite...

 
<p>Le pr&eacute;sident du directoire de Vivendi, Jean-Bernard Levy. Le titre du groupe recule en Bourse en matin&eacute;e apr&egrave;s avoir publi&eacute; jeudi soir un chiffre d'affaires du deuxi&egrave;me trimestre inf&eacute;rieur aux attentes bien qu'en hausse de 15,1% gr&acirc;ce &agrave; l'int&eacute;gration de Neuf Cegetel dans SFR. /Photo d'archives/REUTERS/Beno&icirc;t Tessier</p>