Microsoft ne discute plus avec Yahoo, pour l'instant

vendredi 25 juillet 2008 07h57
 

REDMOND, Washington (Reuters) - Le directeur général de Microsoft Steve Ballmer a insisté jeudi sur la nécessité pour le numéro un mondial des logiciels de réaliser d'importants investissements dans ses activités internet mais a déclaré ne plus chercher, pour l'instant, à racheter Yahoo.

"Il n'y a rien qui fasse l'objet de discussions entre nous deux", a précisé, à propos des négociations Microsoft-Yahoo, Ballmer, qui s'exprimait lors de la réunion annuelle du groupe consacrée aux analystes. "Cela veut-il dire que nous n'allons plus jamais parler de nouveau à personne ? Je pense que la réponse est non", a-t-il tempéré.

Le patron de Microsoft a estimé qu'à terme l'activité en ligne pourrait représenter la majorité de la valeur économique crée par le groupe.

Ballmer a expliqué que sa stratégie en recherchant un rapprochement total ou partiel avec Yahoo reflétait l'importance que représente la recherche sur internet et la nécessité pour Microsoft de créer un rival à Google dans le domaine de la publicité liée à la recherche sur le web.

Microsoft a annoncé par ailleurs qu'il avait étendu son partenariat avec le site communautaire Facebook, pour l'étendre à la fourniture d'outils de recherche sur le web et de la publicité en ligne.

Daisuke Wakabayashi et Eric Auchard, version française Danielle Rouquié et Stanislas Dembinski

 
<p>Le directeur g&eacute;n&eacute;ral de Microsoft Steve Ballmer a insist&eacute; lors d'une r&eacute;union avec des analystes sur la n&eacute;cessit&eacute; pour le num&eacute;ro un mondial des logiciels de r&eacute;aliser d'importants investissements dans ses activit&eacute;s internet tout en pr&eacute;cisant ne plus chercher, pour l'instant, &agrave; racheter Yahoo. /Photo prise le 25 avril 2008/REUTERS/Susana Vera</p>