Les problèmes de l'iPhone 3G seraient liés à la puce d'Infineon

vendredi 15 août 2008 00h01
 

NEW YORK (Reuters) - Une puce d'Infineon pourrait se trouver à l'origine des problèmes de coupures d'appel et de connexion internet auxquels ont été confrontés des utilisateurs du nouvel iPhone 3G d'Apple à travers le monde, suggère une étude de Nomura.

Alors que l'un des principaux attraits de ce nouveau modèle, lancé en juillet dernier, résidait dans sa capacité à fonctionner sur les réseaux mobiles à haut débit (3G), de nombreux utilisateurs se sont plaints sur des forums et des blogs d'avoir rencontré des problèmes de débit.

Si la discrétion est toujours de rigueur concernant les fournisseurs de la firme à la pomme, nombre d'analystes sont persuadés que le principal processeur de l'iPhone 3G est un composant d'Infineon et selon Richard Windsor, analyste chez Nomura, ces problèmes sont probablement liés à "l'immaturité" de la puce 3G fournie par le fabricant allemand.

BusinessWeek a par ailleurs signalé sur son site internet qu'une source non identifiée avait évoqué la technologie d'Infineon comme source des problèmes, précisant que le composant était relativement nouveau et n'avait pas encore été testé avec de nombreux utilisateurs, en dehors des conditions expérimentales.

L'hebdomadaire a également écrit que la firme à la pomme comptait résoudre ce problème lié à un logiciel défectueux sur la puce d'Infineon par le biais d'une mise à jour.

Apple a équipé son combiné vedette de la puce Infineon afin de lui permettre d'accéder à un signal 3G plus puissant que nécessaire, ce qui entraîne un réorientation vers des réseaux moins rapides lorsqu'un trop grand nombre d'utilisateurs tente de se connecter en même temps, explique BusinessWeek.

Selon le magazine, 2 à 3% de la navigation internet via l'iPhone serait affectée.

Günter Gaugler, porte-parole d'Infineon, a refusé de commenter l'information mais a indiqué que le fabricant allemand avait fourni des puces 3G à des fabricants de téléphones portables comme Samsung Electronics sans rencontrer de problèmes.

La porte-parole d'Apple, Natalie Kerris, n'a fait aucun commentaire.

Sinead Carew, avec Georgina Prodhan à Londres, version française Myriam Rivet

 
<p>Une puce d'Infineon pourrait se trouver &agrave; l'origine des probl&egrave;mes de coupures d'appel et de connexion internet auxquels ont &eacute;t&eacute; confront&eacute;s des utilisateurs du nouvel iPhone 3G d'Apple &agrave; travers le monde, sugg&egrave;re une &eacute;tude de Nomura. /Photo prise le 11 juillet 2008/REUTERS/Daniel Aguilar</p>