Sprint Nextel prévoirait plusieurs milliers de licenciements

lundi 14 janvier 2008 22h51
 

NEW YORK (Reuters) - Sprint Nextel compte licencier plusieurs milliers de personnes pour prouver aux investisseurs le sérieux de ses intentions en matière de réduction des coûts, écrit le Wall Street Journal lundi.

Citant des personnes proches du dossier, le WSJ écrit que l'ampleur des pertes d'emploi n'est pas connue avec certitude mais qu'elle devrait être de l'ordre de quelques milliers.

Sprint, troisième opérateur américain de téléphonie mobile, avait annoncé en janvier 2007 son intention de supprimer autour de 5.000 emplois salariés. Le porte-parole James Fisher a déclaré que ces licenciements avaient été bouclés et que la société employait à présent un peu moins de 60.000 personnes.

Il n'a fait aucun commentaire sur l'article du quotidien financier.

Michele Gershberg, version française Wilfrid Exbrayat