Bonnes ventes de Noël pour les PC en Europe

vendredi 4 janvier 2008 14h17
 

par Philipp Gollner

SAN FRANCISCO (Reuters) - Les fabricants d'ordinateurs devraient avoir enregistré de solides ventes en Europe pendant la période des fêtes de fin d'année, indiquent des analystes américains du secteur, minimisant l'impact de l'avertissement sur résultats du revendeur britannique d'appareils électriques DSG International.

Le cours de l'action DSG, qui possède les chaînes de magasins Currys et PC World en Grande-Bretagne, UniEuro en Italie et Elkjop dans les pays nordiques, a plongé de plus de 27% jeudi après que le groupe a averti que son bénéfice annuel avant impôts serait inférieur aux prévisions des analystes.

DSG a pointé du doigt des ventes d'ordinateurs en deçà de prévisions déjà moins bonnes que prévues, que n'a pas permis de compenser une forte demande en lecteurs de musique, cadres pour photos numériques et consoles de jeu à la veille des fêtes de fin d'année.

Des analystes ont cependant indiqué que le problème pourrait être circonscrit à DSG.

"Il est difficile de voir quelles sont les implications directes" pour les fabricants de PC de cet avertissement de DSG, a déclaré David Daoud, analyste du secteur au sein du cabinet d'études IDC.

"Il est possible que cela soit lié à la compagnie en elle-même", a ajouté Daoud, précisant que DSG souffrait sans doute d'une présence insuffisamment importante sur internet.

Néanmoins, la croissance des ventes d'ordinateurs portables en Europe pourrait avoir atteint un pic au cours du troisième trimestre, avec une hausse de 51%, encouragée notamment par la faiblesse du dollar qui a rendu les PC plus attractifs dans la zone euro et par la demande croissante pour les machines légères et nomades.

Le quatrième trimestre pourrait avoir été plus calme en comparaison, contribuant sans doute aux problèmes de fin d'année de DSG, a-t-il dit.   Suite...

 
<p>Des analystes am&eacute;ricains estiment que les fabricants d'ordinateurs devraient avoir enregistr&eacute; de solides ventes en Europe pendant la p&eacute;riode des f&ecirc;tes de fin d'ann&eacute;e. La croissance des ventes d'ordinateurs portables pourrait avoir atteint un pic au cours du troisi&egrave;me trimestre, avec une hausse de 51%, encourag&eacute;e notamment par la faiblesse du dollar qui a rendu les PC plus attractifs dans la zone euro et par la demande croissante pour les machines l&eacute;g&egrave;res et nomades./Photo d'archives/REUTERS/George Frey</p>