Elpida et Qimonda s'associent pour concurrencer Samsung

jeudi 24 avril 2008 12h14
 

FRANCFORT (Reuters) - Qimonda et Elpida ont formé un partenariat afin de développer des mémoires DRAM afin de se renforcer face au numéro un du secteur, le sud-coréen Samsung.

Dans un communiqué conjoint, les deux groupes expliquent qu'ils apporteront chacun leurs technologies de manière a accélérer leurs progrès vers la conception de composants de plus en plus miniaturisés.

L'objectif annoncé est de mettre sur le marché des puces avec des structures de circuit de 40 nanomètres dès 2010, avant de passer plus tard à 30 nanomètres.

L'action de la maison mère de Qimonda, Infineon, a bondi en matinée de 5% à la Bourse de Francfort, soutenue par des informations faisant état d'une cession de la participation d'Infineon dans Qimonda. Le titre est ensuite redescendu et ne progressait plus que de 0,9% à 9h49 GMT.

Le directeur exécutif d'Elpida, Yukio Sakamoto, a fait savoir de son côté qu'il ne s'était pas entretenu avec son homologue d'Infineon, Wolfgang Ziebart au sujet de Qimonda.

Interrogé sur la possibilité d'un rachat par Elpida des parts d'Infineon dans Qimonda, Yukio Sakamoto a répondu qu'"il était trop tôt pour dire quoi que ce soit sur ce sujet".

Georgina Prodhan et Jens Hack, version française Nicolas Delame

 
<p>Qimonda et Elpida ont form&eacute; un partenariat pour d&eacute;velopper des m&eacute;moires DRAM afin de se renforcer face au num&eacute;ro un du secteur, le sud-cor&eacute;en Samsung. Les deux groupes ont l'intention de mettre en commun leurs technologies dans le but d'acc&eacute;l&eacute;rer leurs progr&egrave;s vers la conception de composants de plus en plus miniaturis&eacute;s. /Photo d'archives/REUTERS</p>