Asustek mise sur Windows pour ses mini-ordinateurs Eee PC

jeudi 13 mars 2008 18h21
 

par Sheena Lee

TAIPEH (Reuters) - Asustek Computer, le premier fabricant mondial de cartes mères, a annoncé jeudi que presque deux tiers de ses mini-ordinateurs Eee PC à bas coûts vendus cette année seraient équipés de Windows en lieu et place de Linux.

Le groupe taïwanais, qui a lancé l'année dernière - pour un prix pouvant aller jusqu'à 200 dollars (128 euros) - un ordinateur portable sous le système d'exploitation Linux et doté d'un écran de sept pouces pour un poids inférieur à un kg, va sortir de nouveaux modèles fonctionnant sous Windows XP de Microsoft pour environ 400 dollars (256 euros).

"Environ 60% d'entre eux seront équipés du système d'exploitation Windows XP", a déclaré au cours d'une conférence de presse le président d'Asustek, Jonney Shih.

Le succès de l'Eee PC a apporté à Asustek une reconnaissance internationale, ce qui permet au groupe de confirmer son objectif d'écouler cette année cinq millions d'exemplaires de son portable contre 300.000 en 2007.

Les ventes ont été les plus fortes en Europe, suivi de l'Asie-Pacifique et de la Chine, a déclaré Lillian Lin, responsable du marketing chez Asustek.

"Il y a là un énorme marché inexploité et nous voulons entrer sur le prochain marché de dix milliards de consommateurs intéressés par ces ordinateurs à bas coûts", à déclaré Davis Tsai, président de Microsoft à Taiwan.

Selon les analystes, le changement de système d'exploitation sera bénéfique pour Asustek car la version Windows installée sur ces machines devrait être moins chère que celle qui équipe les PC traditionnels.

"Un Eee PC sous Windows est plus attractif pour les acheteurs car les gens ne sont tout simplement pas familiarisés aux ordinateurs sous Linux", a déclaré Alvin Kwock, analyste chez JP Morgan.

Asustek, qui pèse 8,5 milliards de dollars, a séparé cette année ses produits en nom propre de ses activités de sous-traitant auprès des fabricants d'ordinateurs comme Apple, Dell, Hewlett-Packard et Lenovo.

Version française Claude Chendjou

 
<p>Pr&egrave;s des deux tiers des mini-ordinateurs Eee PC &agrave; bas co&ucirc;ts qu'Asustek Computer vendra cette ann&eacute;e seront &eacute;quip&eacute;s de Windows en lieu et place de Linux. /Photo prise le 21 janvier 2008/REUTERS/Nicky Loh</p>