Orascom Telecom dit être en désaccord avec France Télécom

lundi 3 décembre 2007 16h21
 

LE CAIRE (Reuters) - Orascom Telecom annonce vouloir soumettre à arbitrage son différend avec France Télécom.

L'affaire sera portée devant la Cour internationale d'arbitrage de la Chambre de commerce internationale dont le secrétariat se trouve à Paris.

Le différend porte sur la mise en oeuvre d'un accord signé en août 2001 par les deux sociétés en tant qu'associées dans Mobinil, qui contrôle 51% de l'opérateur mobile égyptien Egyptian Company for Mobile Services (ECMS).

Les deux parties ont décidé de soumettre l'affaire à trois arbitres, précise un communiqué d'Orascom sans autre précision.

Selon le site web de France Télécom, en cas de désaccord grave entre les deux parties, chacune dispose d'une option d'achat sur les actions de son partenaire à un prix qui ne doit pas être inférieur à la valeur de marché des actions.

Si une des deux parties fait une offre, l'autre doit ou l'accepter ou y répondre par une offre plus élevée.