L'Arcep ouvre une consultation sur des licences 3G

vendredi 13 juin 2008 09h50
 

PARIS (Reuters) - L'autorité des télécoms (Arcep) annonce l'ouverture d'une consultation publique pour l'attribution des fréquences de téléphonie mobile de troisième génération (3G) disponibles, après l'échec du premier appel d'offres en 2007.

L'Arcep avait rejeté en octobre la seule candidature pour la quatrième licence 3G, celle d'Iliad, qui posait des conditions, notamment sur les conditions de paiement du prix de 619 millions d'euros demandé.

Les fréquences restantes pourraient faire l'objet d'un deuxième appel d'offres selon des modalités comparables au premier ou bien d'une attribution en plusieurs lots, soit ouverts à tout opérateur, soit en en réservant une partie en priorité aux nouveaux entrants, précise l'Arcep dans un communiqué.

Cette consultation, demandée par le gouvernement fin avril, sera close le 18 juillet et ses conclusions devront être communiquées d'ici le 30 septembre.

Le nouvel appel à candidatures pourra être lancé une fois les modalités de redevance fixées par le gouvernement à l'issue d'un débat au parlement.

Trois opérateurs disposent actuellement d'une licence 3G : Orange et SFR depuis 2001 et Bouygues Telecom depuis 2002.

Cyril Altmeyer, édité par Jacques Poznanski

 
<p>L'autorit&eacute; des t&eacute;l&eacute;coms (Arcep) ouvre une consultation publique pour l'attribution des fr&eacute;quences de t&eacute;l&eacute;phonie mobile de troisi&egrave;me g&eacute;n&eacute;ration (3G) disponibles, apr&egrave;s l'&eacute;chec du premier appel d'offres en 2007. /Photo d'archives/REUTERS/Crack Palinggi</p>