22 mai 2008 / 18:21 / il y a 9 ans

Ubisoft confirme ses prévisions pour 2008-2009

<p>Le P-DG d'Ubisoft, Yves Guillemot. L'&eacute;diteur de jeux vid&eacute;os confirme ses objectifs d'un chiffre d'affaires 2008-2009 d'environ un milliard d'euros et d'un r&eacute;sultat op&eacute;rationnel courant avant stock options d'au moins 12% du chiffre d'affaires. /Photo d'archives/Keith Bedford</p>

PARIS (Reuters) - L'éditeur de jeux vidéos Ubisoft a confirmé jeudi ses objectifs d'un chiffre d'affaires 2008-2009 d'environ un milliard d'euros et d'un résultat opérationnel courant avant stock options d'au moins 12% du chiffre d'affaires.

Ubisoft a également confirmé qu'il anticipait des ventes d'environ 154 millions d'euros au premier trimestre de l'exercice.

Sur la base de ces prévisions et de la cession au début de l'exercice 2008-2009 de 1.243.121 actions Ubisoft détenues par Calyon au 31 mars 2008, la situation financière nette au 31 mars 2009 devrait être d'au moins 270 millions d'euros, précise le groupe français dans un communiqué.

Ubisoft a également publié un bénéfice net de 109,8 millions d'euros, en très forte hausse par rapport aux 40,5 millions d'euros de l'exercice précédent.

Son résultat opérationnel courant avant stock-options ressort à 14,3% du chiffre d'affaires, contre 5,6% en 2006-2007.

Le groupe avait indiqué fin avril, lors de la publication de son chiffre d'affaires annuel, viser une marge opérationnelle courante avant stock-options d'environ 14%.

Ce chiffre d'affaires était ressorti à 928 millions d'euros, en hausse de 36% par rapport à l'exercice précédent, et le premier éditeur européen de jeux vidéos avait alors relevé à "au moins 12%", contre "au moins 11%" prévu auparavant, son objectif de marge pour 2008-2009.

Il avait également confirmé sa prévision d'un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros pour le nouvel exercice.

ACQUISITIONS EN VUE

Le P-DG d'Ubisoft Yves Guillemot a indiqué que la nette amélioration de la rentabilité et de la situation financière de son groupe était le fait du renforcement des franchises existantes, dont Rainbow Six, Rayman, The Settlers et Ghost Recon, à l'essor du segment des jeux "casual" et au lancement réussi des titres Assassin's Creed et Imagine.

Le président pour l'Amérique du Nord de l'éditeur de jeux, Laurent Détoc, avait indiqué le 15 mai qu'il serait difficile de "faire mieux en termes financiers" en 2008 par rapport à une "excellente" année 2007.

Il avait ajouté que l'industrie du jeu vidéo pourrait connaître un pic en 2009.

La direction d'Ubisoft a indiqué lors d'une conférence téléphonique avec des analystes qu'elle avait obtenu d'"excellents retours de la conférence Ubi Days de San Francisco" et a confirmé que la concurrence sur le marché des jeux vidéos resterait "intense" cette année.

Ubisoft, qui a annoncé le 15 avril la conclusion d'un accord avec Gameloft pour l'acquisition de son studio de développement en Inde, a également annoncé qu'il "pourrait être intéressé" par des acquisitions, notamment dans les secteurs des jeux en ligne et du "casual gaming".

"Nous saisirons des opportunités pour nous développer dans ces secteurs si elles se présentent au bon moment et au bon prix", a dit Yves Guillemot, qui dit vouloir doubler la taille des studios d'Ubisoft au cours des quatre années à venir.

Julien Toyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below