Pékin aurait donné le feu vert à la restructuration des télécoms

vendredi 11 janvier 2008 13h00
 

HONG KONG (Reuters) - Pékin a donné son feu vert définitif à la restructuration attendue de longue date du secteur des télécommunications en Chine, qui devrait passer par une série de fusions et créer trois géants du secteur capables de fournir une gamme complète de services, rapporte le journal South China Morning Post.

Les spéculations sur ce feu vert ont soutenu jeudi les actions de China Unicom et China Telecom, qui ont pris respectivement 6 et 7%.

Les responsables chinois ont apporté les dernières touches au projet lors de réunions le mois dernier et ce mois-ci, révèle le journal citant des sources anonymes.

Mais les analystes d'UBS mentionnaient dans un rapport jeudi que la restructuration ne commencerait probablement pas avant les Jeux Olympiques de Pékin en août et qu'elle pourrait être repoussée à 2009.

Selon le projet, China Mobile, le plus grand opérateur de téléphonie mobile au monde, doit fusionner avec la filiale de téléphonie fixe de la compagnie nationale ferroviaire China Tietong, ajoute le journal.

L'activité mobile GSM de China Unicom s'associerait avec China Netcom Group tandis que China Telecom, le premier opérateur de téléphonie fixe du pays, ferait l'acquisition de la branche mobile CDMA d'Unicom.

Par contraste avec les autres valeurs, China Mobile a cédé près de 1%, les investisseurs craignant que la réforme des télécoms entraîne un accroissement de la concurrence dans le secteur de la téléphonie cellulaire.

Alison Leung, version française Mathilde Cru

 
<p>Selon le journal South China Morning Post, P&eacute;kin a donn&eacute; son feu vert d&eacute;finitif &agrave; la restructuration attendue de longue date du secteur des t&eacute;l&eacute;communications en Chine, qui devrait passer par une s&eacute;rie de fusions et cr&eacute;er trois g&eacute;ants du secteur capables de fournir une gamme compl&egrave;te de services. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Lee</p>