2 juillet 2008 / 07:52 / il y a 9 ans

Yahoo demande aux actionnaires de soutenir son conseil et son DG

NEW YORK (Reuters) - Yahoo a tenté lundi de convaincre ses actionnaires de soutenir son conseil d'administration et sa direction face au milliardaire Carl Icahn, qui en demande le remplacement.

Yahoo a expliqué dans une note aux investisseurs diffusée via la Securities and Exchange Commission (SEC) les raisons de son rejet de l'offre de 47,5 milliards de dollars formulée par Microsoft.

Le moteur de recherche a fait valoir que la stratégie de négociation adoptée par le numéro un mondial du logiciel avait alimenté les doutes sur le sérieux de son offre de rachat.

Carl Icahn mène campagne pour que le conseil d'administration du portail internet soit renouvelé et pour que le co-fondateur et directeur général de Yahoo, Jerry Yang, soit remercié lors de l'assemblée générale annuelle, le 1er août.

Il estime que la société peut encore s'offrir à la vente, même si Microsoft a fait savoir qu'il n'était plus intéressé par un rachat complet.

"Icahn déforme la manière dont nous avons négocié avec Microsoft", estime Yahoo dans cette note.

"Notre conseil reste la meilleure équipe, et la plus qualifiée, pour créer de la valeur pour les actionnaires", ajoute-t-il.

Yahoo avait déjà utilisé ces arguments et ce ton dans une lettre aux actionnaires envoyée la semaine dernière.

Plusieurs gros actionnaires de Yahoo, dont Legg Mason Capital, son troisième plus gros actionnaire institutionnel, ont indiqué vendredi qu'ils ne savaient pas encore s'ils se rallieraient à Carl Icahn.

Yahoo a rejeté au début du mois une nouvelle offre de rachat de la part de Microsoft. Le géant de Redmond proposait de racheter la partie moteur de recherche de Yahoo et une participation de 16% dans le groupe pour neuf milliards de dollars, assortie de versements publicitaires annuels.

Peu de temps après, Yahoo a conclu un accord non exclusif avec Google portant sur les liens publicitaires ciblés.

Selon Yahoo, cette collaboration lui permettra de générer quelque 450 millions d'euros annuels de cash-flow au cours de la première année de fonctionnement tout en lui laissant la possibilité de signer d'autres accords du même type.

Michele Gershberg, version française Julien Toyer

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below