21 juillet 2008 / 07:08 / dans 9 ans

Forte croissance attendue sur le marché des jeux malgré la crise

<p>Lors du salon de l'&eacute;lectronique E3, &agrave; Los Angles. L'industrie du jeu vid&eacute;o s'attend &agrave; au moins une ou deux ann&eacute;es de forte croissance, soutenue par la demande de nouveaux pays, la diversit&eacute; des mat&eacute;riels de jeu et l'extension du march&eacute; aux joueurs occasionnels, selon des responsables du secteur. /Photo prise le 15 juillet 2008/REUTERS/Phil McCarten</p>

par Kiyoshi Takenaka

LOS ANGELES (Reuters) - L‘industrie du jeu vidéo s‘attend à au moins une ou deux années de forte croissance, soutenue par la demande de nouveaux pays, la diversité des matériels de jeu et l‘extension du marché aux joueurs occasionnels, selon des responsables du secteur.

Afin de profiter de l‘essor des pays émergents, la filiale jeu vidéo de Sony a annoncé au salon de l’électronique E3 cette semaine qu‘elle lancerait des activités en mars 2009 en Argentine, en Colombie et au Pérou, effectuant ainsi ses premiers pas sur le marché sud-américain.

Le concurrent du japonais, Nintendo, prévoit de lancer sa console Wii en Chine cette année.

De fait, à l‘instar d‘autres secteurs technologiques, les principaux éditeurs de jeu et fabricants de consoles pourraient être amenés à chercher de nouvelles opportunités sur les marchés émergents en allant au-delà des marchés matures comme l‘Amérique du Nord, l‘Europe et le Japon.

“Les éditeurs de jeu comme nous cherchons à nous implanter dans les régions dynamiques comme l‘Amérique latine, l‘Europe de l‘Est, la Russie et l‘Asie”, a déclaré en marge de l‘E3 Kazumi Kitaue, un responsable de Konami.

“Avec une telle extension du marché mondial, nous devrions pouvoir faire de mieux en mieux si nous nous y attelons vraiment”.

L‘autre moteur de la croissance réside dans l’énorme variété de matériels de jeu disponibles, qui s‘adressent à un plus large éventail de joueurs et permettent aux éditeurs de créer de multiples sources de revenus à partir d‘un même titre.

La Xbox 360 de Microsoft, la PlayStation 3 de Sony et la Wii de Nintendo sont en concurrence sur le marché des consoles de jeu, autrefois dominé par la PlayStation 2, qui demeure la console la plus vendue de l‘histoire.

“L‘industrie du jeu vidéo n‘a jamais connu une telle situation où coexistent activement sur le marché plusieurs modèles de consoles”, observe Yasuo Imanaka, analyste chez Rakuten Securities.

“Cela créé un environnement économique très favorable pour les développeurs de logiciels”, ajoute-il.

INSENSIBLE À LA RÉCESSION

Selon PricewaterhouseCoopers, les ventes mondiales de jeux vidéo devraient bondir de 15,2% cette année à 48,3 milliards de dollars, avant d‘atteindre 52,8 milliards de dollars en 2009

(+9,3%).

L‘industrie devrait également bénéficier de l‘arrivée d‘une nouvelle classe de joueurs (jeunes adultes, personnes âgées) et des utilisateurs occasionnels comme ceux qui ont été attirés par les titres “Wii Sports” de Nintendo.

“La Wii (…) a ouvert la voie à une toute nouvelle génération de joueurs qui n’étaient pas là auparavant”, a déclaré Frank Gibeau, président d‘Electronic Arts Games Label.

“Si vous regardez la DS et la Wii, elles ne font qu‘augmenter la part du gâteau”, a-t-il dit.

Soulignant le succès de Nintendo, le bénéfice opérationnel du créateur de jeux mythiques comme Mario ou Zelda a plus que doublé sur l‘année fiscale close au 31 mars.

Le ralentissement de l’économie mondiale et ses effets sur la consommation des ménages, qui suscitent des craintes dans les autres secteurs industriels, semblent pour l‘instant n‘avoir pas d‘impact majeur sur le moral des responsables de l‘industrie du jeu vidéo.

Microsoft a indiqué qu‘il ne voyait aucun signe de ralentissement sur son activité Xbox aux Etats-Unis et qu‘il espérait que l‘l‘industrie du jeu vidéo dans son ensemble échappe à la baisse de la consommation des ménages.

Les jeux vidéo permettent plusieurs heures de divertissement et non pas seulement deux heures comme avec les films, a expliqué à Reuters cette semaine Don Mattrick, vice-président de la division appareils et divertissement de Microsoft.

Kitaue de Konami s‘attend à ce que l‘industrie du jeu vidéo connaisse sa meilleure année dans le cycle actuel des consoles, avant un éventuel ralentissement l‘année prochaine, en raison d‘une attention plus soutenue des consommateurs pour la nouvelle génération de consoles encore en cours de développement.

Version française Claude Chendjou, édité par Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below