PAI, de retour dans Atos, veut accompagner son développement

vendredi 20 juin 2008 11h56
 

PARIS (Reuters) - PAI Partners annonce son retour dans le capital d'Atos Origin à hauteur de 17,9%, avec l'ambition d'accompagner le développement de la société de services et d'ingénierie informatique (SSII).

Dans un communiqué, le groupe de capital investissement a indiqué en outre vouloir accompagner la réalisation du "plan de transformation" mis en place par la direction d'Atos, qui a été à l'origine d'un bras de fer avec son premier actionnaire, le concert réunissant les fonds Centaurus et Pardus (23% du capital).

Après des mois d'échanges vifs qui ont culminé avec l'interruption en mai de l'assemblée générale annuelle d'Atos, les deux parties sont parvenues à un compromis sur la représentation des deux fonds activistes au conseil de surveillance, dont le président, Didier Cherpitel, s'est retiré.

PAI Partners a assuré ne pas avoir l'intention de prendre le contrôle d'Atos mais demandera à être représenté au conseil, aujourd'hui dirigé par Jean-Philippe Thierry, le président des AGF.

Le nouveau conseil issu de l'assemblée générale qui a été reconvoquée le 12 juin a pour mission de procéder à un réexamen de la stratégie du groupe, visant à accélérer son plan stratégique.

PAI Partners a encore indiqué que, sauf modifications significatives de la situation d'Atos ou de son environnement, il n'envisageait pas d'agir de concert avec un tiers. Il n'a pas non plus exclu de continuer à se renforcer au capital d'Atos.

Selon des sources de marché, le groupe de capital investissement a acquis ses titres via la société de Bourse Exane BNP Paribas. Un bloc d'environ cinq millions d'actions a changé de mains hors marché jeudi soir et deux autres 3,91 millions et 3,478 millions vendredi matin, tous au prix unitaire de 39,00 euros par action.

L'action Atos, qui avait clôturé jeudi à 36,80 euros, a été dopée par ces annonces, gagnant 7,83% à 39,68 euros vers 11h50.

Dans son communiqué, PAI rappelle qu'il a été l'actionnaire fondateur d'Atos, née en 1997 de la fusion d'Axime et de Sligos, et qu'il a détenu 100% de la SSII jusqu'à son introduction en Bourse.

Il ajoute que, en tant qu'actionnaire, il a notamment encouragé la fusion avec Origin qui a donné naissance à Atos Origin en 2000. PAI a également été, dès sa création, l'actionnaire de contrôle de Sema, un spécialiste de l'intégration de systèmes, dont il a accompagné le développement international et qui a été acquis en 2004 par Atos Origin.

Julien Toyer, avec Yann Le Guernigou et Juliette Rouillon, édité par Jacques Poznanski

 
<p>PAI Partners est revenu dans le capital d'Atos Origin &agrave; hauteur de 17,9%, avec l'ambition d'accompagner le d&eacute;veloppement de la soci&eacute;t&eacute; de services et d'ing&eacute;nierie informatique (SSII). /Photo d'archives/REUTERS/Punit Paranjpe</p>