La Bourse d'échange en bitcoins MtGox n'est plus accessible

mardi 25 février 2014 21h49
 

TOKYO/ST LOUIS (Reuters) - MtGox, autrefois principale plateforme d'échange en bitcoins, n'est plus accessible mardi au travers de son site internet, tandis qu'un message énigmatique de son directeur général dit que l'activité du groupe est "à un tournant".

Sur la page d'accueil du site internet de MtGox ne figure désormais qu'un message laconique indiquant que toutes les transactions sont interrompues pour le moment.

"Au regard de récentes informations de presse et des répercussions potentielles sur les activités de l'entreprise et le marché, la décision a été prise de mettre fin à toutes les transactions pour le moment afin de protéger le site et nos utilisateurs. Nous surveillerons attentivement la situation et réagirons en conséquence", stipule le message signé par "l'équipe MtGox".

La seule activité visible à Tokyo, où est basée MtGox, se déroulait mardi à l'extérieur de ses locaux, où une poignée de manifestants disaient avoir été floués dans leurs investissements en bitcoins, une monnaie virtuelle.

Utilisées pour transférer des fonds ou faire des achats notamment sur internet, les monnaies virtuelles connaissent un succès croissant et le cours du bitcoin a fortement progressé, dépassant en décembre la barre symbolique des 1.000 dollars. Il s'est depuis effondré, passant de plus 800 dollars début février à 135 dollars.

MtGox, qui était auparavant une plateforme d'échange de cartes à jouer de collection, est peu à peu devenue un acteur majeur de la galaxie bitcoin. Elle s'est également attiré de nombreuses critiques, émanant de plateformes concurrentes ou d'investisseurs s'estimant floués, qui lui reprochent un certain laxisme, notamment au niveau de la sécurité.

On ne savait pas mardi après-midi avec exactitude ce qu'il était advenu de MtGox qui a cessé en février d'accepter les transferts en dollars après avoir détecté des "mouvements inhabituels".

Prié de dire si MtGox était morte, son directeur général Mark Karpeles a répondu par courriel: "nous devrions faire une annonce très rapidement. Notre activité est à un tournant. Je ne peux pas vous en dire davantage parce qu'il y a d'autres parties prenantes."

Un document a circulé sur internet, apparemment un plan de gestion de crise, indiquant que plus de 744.000 bitcoins avaient disparu après un vol, soulignant que MtGox risquait d'être redevable d'un passif de 174 millions de dollars alors que ses actifs ne dépassent pas 32,75 millions de dollars.   Suite...

 
Manifestation à Tokyo contre MtGox, l'une des principales plateformes d'échange en bitcoins, une monnaie virtuelle. Le site internet de l'opérateur financier n'est plus accessible depuis ce mardi, un message laconique indiquant que toutes les transactions sont interrompues pour le moment. /Photo prise le 25 février 2014/REUTERS/Toru Hanai