Facebook s'offre WhatsApp pour 19 milliards de dollars

jeudi 20 février 2014 13h15
 

par Gerry Shih et Sarah McBride

(Reuters) - Facebook a annoncé mercredi soir la plus grosse acquisition de sa récente histoire avec l'achat de WhatsApp pour 19 milliards de dollars en numéraire et en titres, une opération qui illustre la détermination du réseau social à reprendre la main chez les jeunes avec la communication mobile.

L'accord, dont le montant dépasse la somme levée par Facebook lors de son introduction en bourse, prévoit le versement de 4 milliards de dollars en cash, 12 milliards en titres et 3 milliards en actions différées.

L'histoire de WhatsApp, fondée par Jan Koum, un Américain d'origine ukrainienne, et un ancien de Stanford dénommé Brian Acton, a tout de ces contes de fée dont la Silicon Valley a le secret. La société spécialisée dans la messagerie mobile a réussi à attirer 450 millions d'utilisateurs en cinq ans et enregistre un million de nouveaux abonnés par jour.

"Personne dans l'histoire n'a réussi quelque chose comme ça", a déclaré le fondateur et PDG de Facebook Mark Zuckerberg, lors d'une conférence téléphonique mercredi.

Mark Zuckerberg, qui avait bouclé le rachat de l'application de partage de photos Instagram pour un milliard de dollars en un week-end en 2012, a expliqué qu'il avait proposé un accord à Jan Koum lors d'un dîner dix jours plus tôt, le 9 février au soir.

WhatsApp est l'une des applications de messagerie pour smartphones les plus populaires parmi toutes celles qui déferlent sur l'Amérique du Nord, l'Asie et l'Europe. Si WhatsApp se limite à la messagerie, d'autres comme Line au Japon et WeChat de Tencent Holdings proposent également des jeux ou encore des services de commerce en ligne.

L'acquisition de WhatsApp devrait permettre à Facebook d'attirer de nouveaux utilisateurs, notamment chez les plus jeunes qui ont tendance à délaisser les principaux réseaux sociaux pour plébisciter les applications de messagerie mobile.

Facebook avait tenté l'année dernière de mettre la main sur Snapchat mais l'application de partage de photos et vidéos éphémères, au succès fulgurant, avait décliné l'offre.   Suite...

 
Facebook a réalisé la plus grosse acquisition de sa récente histoire en reprendant WhatsApp pour 19 milliards de dollars en numéraire et en titres, une opération qui illustre la détermination du réseau social à reprendre la main chez les jeunes avec la communication mobile. /Photo prise le 20 février 2014/REUTERS/Mal Langsdon